me serait très difficile de me faire faire une photo officielle pour mettre dans toutes les mairies, tous les bâtiments administratifs, dans tous les foyers de tout mon peuple, opposants compris (surtout chez les opposants, d’ailleurs) et dans tous les lieux publics : piscines, parcs, jardins, forêts, montagnes, plages et tout et tout. Parce que tout bon dictateur qui se respecte se doit d’avoir une bonne communication pour conserver une image omniprésente et permettre à ses sujets de le révérer comme il se doit. Mais aussi, comme il se doigt. Je sais, je l’ai déjà faite plein de fois, celle-ci mais je l’aime bien, j’en suis fier et je la revendique. Je vous autorise même à l’utiliser chez vous.

steph 11 05 2020 rayon bikinis

Hier après-midi, en allant faire mes courses à Auchan Lac, j’ai été surpris de me rendre compte que mes couturiers privés avaient réalisé plusieurs exemplaires du masque en tissu horizontal que je m’étais fait faire afin de pouvoir sortir non seulement protégé mais incognito, dans les rues, en ce premier jour du déconfinement national qu’était ce 11 mai, ma foi plutôt bien arrosé quand on voit tout ce qui est tombé depuis deux jours, que ce soit à Bordeaux ou encore ailleurs même si le plus inquiétant, c’est toujours au-dessus de ma tête, imaginez seulement qu’il m’arrive le moindre problème d’humidité trop importante !... Bref, quelle ne fut pas ma surprise de passer devant le rayon prêt-à-porter femmes et de tomber nez à nez avec ces bikinis à rayures blanches et noires…

steph 11 05 2020

À moins qu’il ne se soit agi de rayures noires et blanches ? Et c’est là que je voulais en venir : il y a eu plagiat ou tromperie sur la marchandise sauf si l’ordre des rayures n’est pas le même chez ces maillots de bain pour femmes et chez mon masque dictatorial. Donc, j’exige qu’on mène une enquête parlementaire pour savoir si mon masque est unique ou s’il y a lieu de punir ceux qui se sont moqués de ma personne. Quoiqu’il en soit, je voudrais rassurer ma mère, je me sers aussi de ceux qu’elle m’a envoyés, d’une forme un peu plus palmipédique mais beaucoup plus neutre car il est bleu ciel. Tout ça pour dire que moi, Stéphane 1er, je regrette infiniment d’avoir eu l’impression de porter un morceau de bikini sur le visage quand je suis sorti, hier après-midi, surtout sous toute ces pluies.