Quand je pense qu’il y a exactement 121 jours commença la longue litanie des vœux pour 2020 et ce, pendant un mois (sans compter tous les gens qui vous la souhaitent bonne et heureuse et surtout la santé, hein ? Surtout la santé parce que sans la santé, franchement, hein ? Sans compter tous ces gens qui vous la souhaitent dès le mois de décembre, sans doute pour être les premiers et se débarrasser d’une telle corvée. Non, moi, je dis que les vœux, ce n’est jamais avant la date. Comme les anniversaires. Avant l’heure, ce n’est pas l’heure et après l’heure, tu n’as qu’à proposer que l’on t’excuse pour avoir oublié. Et c’est comme pour la galette des rois dès le début de mois de décembre, ça n’a ni queue, ni tête, comme dirait un cul-de-jatte juste au moment de se faire guillotiner.

Bon, bref, comme je le disais dans le précédent paragraphe : quand je pense qu’il y a exactement 121 jours, on se souhaitait bonne année et bonne santé, oui, bonne santé, surtout la santé, hein, parce que sans la santé, hein, franchement ? Ouais, eh bien, moi, je vais porter une réclamation au service après-ventes des vœux de bonne année et de bonne santé car j’ai été trompé sur la marchandise. Quand je pense à tous ceux qui m’ont dit : bonne santé et quand je pense à tous ceux à qui je l’ai dit, j’ai un peu honte. Et quand je pense à la vieille anglaise qu’on appelait le Queen Mary… Euh, je sais, ça n’a rien à voir avec le billet du jour mais ça m’est venu à l’esprit et moi, il vaut mieux que je ne refoule rien sinon, je risque de somatiser : migraine, reflux gastro-œsophagien ou envie de meurtre.

Bref, je disais donc que quand on pense qu’il y a exactement 121 jours, le monde entier se disait « bonne année et bonne santé, surtout la santé, hein, parce que franchement, sans la santé… » et quand on voit qu’il y a déjà eu près de 215 000 morts dans le monde à la date d’avant-hier et que ce n’est pas fini, heureusement que tous ces gens contaminés, malades puis décédés ne peuvent pas se retourner contre tous ceux qui leur ont souhaité bonne année et bonne santé parce que surtout, sans la santé, hein ?... Ils ne peuvent que se retourner dans leur tombe. Ah ben non, même pas, enfin pas tous puisqu’ils sont très nombreux à avoir été incinérés. Mouais, ça laisse un peu dubitatif, tout ça. En tout cas, moi, on ne m’y reprendra pas, début 2021, je m’abstiendrai  pour certains vœux.