Pardon madame, vous avez votre attestation de déplacement dérogatoire ? Merci. Attendez, ne partez pas, je vais contrôler votre caddy aussi, s’il vous plaît. Merci. Bon, tout d’abord, vous êtes combien dans votre foyer ? Vous vivez seule ? Parfait. Mais alors, dites-moi pourquoi vous avez acheté 6 paquets de 30 rouleaux de papier toilette ? Parce que vous êtes fragile des intestins et que vous avez tendance à faire diarrhée quand vous êtes angoissée ? C’est un peu exagéré, non ? Bon, et pourquoi dix, vingt, trente, quarante, quarante-cinq, quarante-six… cinquante kilos de riz en sachets à cuisson rapide ? Parce que quand vous vous embêtez, vous vous constipez ? Dites-moi, peut-être que vous pourriez laisser une partie de tout ça à d’autres qui en manquent et qui en ont besoin ?

Bonjour madame… Pardon, bonjour monsieur. Votre attestation de déplacement dérogatoire, s’il vous plaît ? Merci. Vous êtes venus pourquoi dans cet hypermarché ? Pour faire vos courses ? Mais vous n’avez pas de caddy ? Pardon ? Vous l’avez oublié ? Vous l’avez oublié où ? À la caisse ? Ne vous moquez pas de moi, monsieur, pourquoi l’avez-vous oublié ? Vous ne savez plus ? Venez, suivez-moi, je vais vous laisser avec ma collègue, elle va s’occuper de vous. Au revoir et bonne journée, monsieur. Pardon ? Ça vous est revenu ? Vous vous souvenez de tout ? Je vous écoute. Oui. Vous êtes venus faire vos achats de première nécessité mais comme vous n’aviez besoin de rien, vous n’avez rien acheté. C’est bien, ça vous honore, monsieur, mais vous auriez dû rester chez vous, alors.

Bonjour les enfants. Vous avez quel âge ? Oui, douze ans. Oui, quatorze ans. D’accord, quinze. Ok, onze et sept ans. Et vos parents ? Ils sont restés chez vous ? Vous êtes venus comment, alors ? À pieds parce que vous habitez à côté ? OK. Et vos attestations de déplacements dérogatoires ? D’accord, il n’y a aucune raison pour que vous soyez venus en groupe. Ah d’accord, chacun porte deux sacs. Je peux regarder ? OK. Dites-moi, tous ces paquets de Granola, c’est de première nécessité ? Et toutes ces barres chocolatées ? Aussi ? Et tous ces paquets de fraises Tagada ? Bien sûr ! Et tous ces tubes de vaseline ? Comment ça, ce n’est pas à vous ? Ah c’est pour vos parents ? Autant de tubes de vaseline ? Faites-voir la liste. OK, si c’est pour vous permettre d’enculer les mouches.