Le grand guignol américain, le grand mais triste guignol américain avait d’abord minimisé les choses sur le coronavirus. Minimisé mais également ironisé. Et c’est une nouvelle preuve du côté pitoyable, non, pathétique de cet homme qui se prend pour un grand et qui s’est persuadé lui-même qu’il est le patron du monde et même au-delà, sa mégalomanie n’ayant pas de limites à la différence de son cerveau et probablement de sa bite. Pardon ? Ça fait plusieurs fois que j’écris le mot « bite » depuis quelques temps ? Oui, et alors ? Ça dérange quelqu’un ? Jusqu’à preuve du contraire, une bite n’est pas si dangereuse que ça, par les temps et les virus qui courent. Alors que les mains… Oui, plutôt.

Cet homme qui pense être celui de la situation comme dans les mauvais films des mauvaises séries B vient de réaliser que peut-être, le coronavirus pouvait être plus dangereux que lui (entre nous, si la connerie était un virus, il serait plus dangereux que le Covid19) et là, il vient de se présenter coup sur coup comme celui qui a le mieux compris le problème car, et l’attitude admirative des médecins qui font partie de ses proches le confirme et il a la bonne solution pour ne pas laisser ses (pauvres) compatriotes dans le malheur et l’épidémie que, bien sûr, nous, européens, lui avons envoyé pour faire du mal à la grande Amérique. Ah bon ? L’Amérique est toujours grande ? Un jour peut-être…

Quoiqu’il en soit, si on l’écoute, il a le meilleur système de santé au monde (les États-Unis sont le seul pays au monde à ne pas proposer un système de santé universel mais bon…), il a les meilleurs scientifiques et les meilleurs médecins et les meilleurs organisateurs de lutte contre des crises qui viennent des méchants chinois et des méchants européens. Soit. Non, dont acte, c’est mieux. Mais là où je pense qu’il y a une faille dans la mégalomanie de cet homme, c’est qu’il ne va jamais vraiment au bout de ses folles idées et de ses folles pensées : il aurait dû ajouter qu’il a également les meilleurs contaminés, les meilleurs malades et les meilleurs morts du Coronavirus au monde. Là, oui.