Ouf, Noël est enfin passé et je peux vous dire que je n’ai pas été à la fête tous les jours avec cette fête d’origine judéo-chrétienne, devenue une célébration païenne du consumérisme et des pollutions en tous genres (ah tiens, le père Grincheux est toujours en moi !) et moi, alors qu’aujourd’hui, c’est mon anniversaire ma fête, je trouve ça incroyable que personne n’en parle, ni les médias pourtant habitués aux petites informations de fonds de tiroir, ni mon entourage qui n’en a cure que ce soit ma fête, ni même moi, hormis dans ces quelques lignes, car en bon apostat que je suis, je ne crois pas plus dans les saints qu’en aucun Dieu et s’il y a un Jésus en lequel je crois, c’est le saucisson qu’on fabrique à Lyon, pas forcément petit mais comme on dit que ce n’est pas la taille qui compte… Ni l’odeur, mais le goût… Et n’oubliez pas de sortir couverts !

pere-noel-psy

Bref, je vais terminer l’année comme je l’ai commencée : en pestant, en râlant, en ronchonnant contre ces débauches de tout, tout en ayant un peu honte d’y participer à mon corps défendant puisque j’ai quand même bu du champagne, hier soir, j’ai quand même mangé du foie gras (fait maison, excusez-moi du peu !) et, en cherchant des images un peu insolites de Noël, pour faire la nique à ceux qui voudraient tenter de me laver le cerveau pour me convertir à leur secte du sapin décoré et des avalanches de cadeaux à son pied ainsi qu’à ce drôle de personnage pervers qui se délecte de voir les trous du cul de ses rennes chaque nuit du 24 au 25 décembre, qu’il fasse pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, vive les vents, vive les vents, vive les vents des rennes ! Tiens, voici une bonne initiative pour une énergie renouvelable. En circuit fermé puis ouvert.

6a00d83451575069e201bb07c58bbd970d

Et donc, j’ai trouvé cette image. Ne me demandez pas pourquoi ni comment elle est arrivée dans les résultats de ma recherche sur un moteur du même nom : dessins insolites Noël. Je ne sais pas si c’est normal ou si c’est un virus. Merde ! Ne me dites pas que j’ai pu être contaminé par l’esprit de Noël ! Quoiqu’il en soit, je trouve cette image un peu inadéquate et limite un peu dérangeante car je ne vois pas le rapport avec Noël ou alors, on ne nous dit pas tout et on nous cache peut-être bien trop de choses. J’ai essayé de comprendre la légende ce dessin, avec les traducteurs virtuels et voici ce que ça m’a donné : Service du travail du Reich (service national) : nous formons le cœur et l’âme (nous crions amour et âme.) Mouais, c’est marrant, mais les lutins du Père Noël, je ne les voyais pas tout à fait comme ça. Si ça se trouve, c’est parce que j’étais dans l’erreur de jugement.