Mesdames et messieurs, bonjour, voici les titres de ce journal du 10 décembre 2019. C’est donc demain que le premier ministre, Édouard Philipe annoncera les détails de la réforme des retraites, détails que tout le monde attend, surtout au tournant. Encore des perturbations à prévoir sur le métro parisien et sur les lignes de la SNCF, les usagers commencent à s’impatienter car tout ne vient pas à point nommé à eux, qui savent pourtant attendre. Tempête annoncée sur le littoral Atlantique, des coups de vent jusqu’à 120 km/h et encore plein de pluie à recevoir sur la figure, surtout quand on n’est pas protégé. À deux semaines de Noël, notre série sur ces overdoses à venir : trop de nourriture, trop de boissons, trop de cadeaux, trop de décorations, trop de tout. Et toujours cette grande interrogation sur la date d’anniversaire de Stéphane G., créateur du blog C’est écrit.

C’est donc demain qu’Édouard Philippe annoncera les détails de cette réforme des retraites, détails que tout le monde attend, surtout au tournant, comme je vous le disais dans les titres de ce journal. Les partenaires sociaux mais aussi les syndicats asociaux pensent déjà qu’il n’y aura rien à retirer des annonces qui vont être faites sur une réforme qui n’existe pas encore et à propos de laquelle, ils sont forcément contre car c’est un peu leur raison d’être, d’être contre tout et surtout, de le faire savoir. Ce qui nous amène sur le second sujet : les perturbations avec presque toutes les lignes du métro parisien à l’arrêt et moins d’un train sur trois sur les lignes de la SNCF. Au milieu de ces difficultés pour se déplacer, une bonne nouvelle, malgré tout, les rares trains qui circulent sont à l’heure d’hiver.

Avant de parler de ce Noël 2019 qui se profile à l’horizon d’une quinzaine de jours, venons-en  à cette étonnante enquête que mènent les lecteurs et trices du blog C’est écrit, géré par Stéphane G. que personne ne connaît vraiment (existe-t-il seulement ?) et qui fait grand cas et grand étalage au sujet de la non date de son anniversaire. On a appris cette nuit qu’un site de paris en ligne a été ouvert et qu’on atteint déjà le million d’utilisateurs. La tendance qui s’en dégage est que 63% des gens qui ont voté pensent que ça aura lieu avant le 15 du mois, 26% entre le 15 et le 20 du mois et 11% ne se sont pas exprimés mais sont près à manifester tous les samedis car pour eux, forcément, tout ça, ce ne sont que des choses fausses dont tout le monde se fout. Et ces 11% ont peut-être raison. Et ça nous ouvres des nouvelles perspectives : et si la minorité détenait la vérité ? La question est posée.