À une semaine ou plus de mon anniversaire secret, je me dis que quand même, au cas où, je pourrais préparer une bande son si je devais avoir la surprise de découvrir des invités chez moi le soir J et le jour S. Mais qu’y mettre dans cette play list ? Faut-il que je me fasse plaisir sans penser aux autres ? Faut-il que j’y mette des morceaux qui peuvent plaire à tout le monde ? Plutôt des choses à danser ? Plutôt des choses molles ? Parce que, comme dans mon entourage, il y a beaucoup de gens encore plus vieux que moi, j’imagine qu’ils sont nombreux à avoir un dentier et donc, pour chanter, mieux vaut des chansons un peu comme de la purée, quand on doit manger et qu’on n’a plus beaucoup de dents… Ou carrément des trucs d’aujourd’hui, pour bousculer un peu tout le monde ?

Je pourrais aussi faire une bande son avec uniquement des choses que je n’aime pas spécialement écouter : par exemple, du hard rock, du métal, du jazz trop technique et du rap agressif. Mais je ne peux pas non plus ne mettre que de la variété des années 70, toutes ces chansons françaises qui ont bercé la fin de mon enfance et mon début d’adolescence avant que je ne découvre d’autres univers un peu moins légers. Ou alors, si, ne mettre que des chansons sirupeuses, des trucs avec plein de giclées de violon, des choristes qui vous tirent des larmes un peu honteuses et des paroles tellement simplistes qu’on les retient avant même de les avoir entendues. Ben oui, en plus, je l’avoue, j’aime  bien ça aussi. Ou alors, ne mettre que de l’électro. C’est ça, que des rythmes hypnotiques…

J’imagine mes parents dans une Rave party ! « Stéphane, tu n’as pas un comprimé d’Extasie à me filer ? » Maman, je t’ai déjà dit que la drogue, ce n’est pas bien du tout ! Et lui, là, tonton Jean-Michel, qu’est-ce qu’il fait avec du GHB ? « Il ne sait plus. Il a oublié. Tu sais, avec Alzheimer, même s’il prend du GHB, il ne saura même plus qu’il en aura mis dans le verre de mamy Odette, alors… » Bon, finalement, je pense qu’on va se faire une soirée Chantal Goya avec Pandi Panda, le lapin de ce matin, celui qui a tué un chasseur et Guignol, au moins, comme ça, on est sûr qu’il n’y aura aucun dérapage. « Elle vient, Bécassine ? » Pfou, finalement, ce ne serait pas une si bonne idée que ça, qu’on m’organise un anniversaire surprise, je ne suis pas sûr d’en avoir envie ni d’avoir la force.