J’ai pris l’habitude de leur dire qu’ils sont beaux et comme ça, ça passe comme une lettre à La Poste, sauf en cas de grève. Sauf en cas de grève, la lettre à la Poste, je précise au cas où je n’aurais pas été assez clair. Il y en a qui m’ont regardé avec des yeux interrogateurs, en se demandant ce que je voulais dire et au vu de leur air inquiet, un peu abasourdi, j’ai répété. Et si ça les rassure, je vais juste ajouter que je les trouve beaux, ceux qui ne comprennent pas les choses du premier coup.

J’ai pris cette habitude, de leur dire qu’ils sont beaux car ça leur fait toujours plaisir. Ça flatte leur égo et moi, ça ne me coûte pas grand-chose. Comme si je leur faisais un gros cadeau sans dépenser un centime. Tiens, je devrais faire breveter ce truc pour que les radins s’en servent. En plus, ça me ferait trois sous de plus pour boucler mon budget mensuel. Même mon budget, depuis quelques temps, je me suis pris à lui dire, quand je fais mes comptes, comme dimanche : « Tu sais que tu es beau, toi ? »

Ça marche aussi à la (bonne) boulangerie de mon quartier, là où je vais quasiment presque tous les jours (sauf le dimanche car là, c’est fermé) : « Bonjour madame la boulangère, je voudrais une baguette au levain et un Puravita non tranché, s’il vous plaît. » Elle me sert et au moment de payer, je lui dis : « Vous savez que vous êtes belle quand vous servez du pain ? » Et paf, elle me sourit et j’ajoute : « Même Jérôme, (le boulanger), je le trouve beau » et paf, une demi-baguette gratuite !

Je le dis aussi souvent aux inconnus, surtout dans le tram. Quand je suis fatigué et qu’il y a du monde, surtout des jeunes assis aux places réservées, j’en fixe un et quand il s’en rend compte, ça ne lui plaît pas toujours, alors, je lui sors mon sourire le plus sournois et je lui dis qu’il est beau. En général, ça le fait rosir. Ou rougir. Et spontanément, il me laisse sa place. Ça vaut bien toutes les cannes du monde, de dire aux autres qu’on les trouve beau. Juste un peu de plaisir comme ça, contre un service.

Et il n’y a guère qu’à la télévision que ça ne marche pas. Quand je regarde un programme qui m’ennuie et donc, qui m’endort, même si je dis aux animateurs, aux journalistes ou aux acteurs que je les trouve beaux, rien n’y fait. Certaines beautés ont un effet soporifique sur moi. Ce n’est pas ma faute. Je ne suis pas sensible à toutes les beautés. Uniquement à celles qui peuvent m’apporter quelque chose en retour. Sinon, globalement, les gens, je ne les trouve pas terribles. C’est moche, hein ?