Ça fait des semaines… non, ça fait des mois et des mois qu’à la salle de gym, il n’y a pas d’eau chaude dans les douches. Ils le savent, les membres du personnel, la direction et tout et tout mais rien n’y a fait, si on voulait repartir propre et sentant bon après une séance, il fallait supporter la douche froide et moi, la douche froide, ça me fait l’effet d’une grosse douche froide. Je n’aime pas tellement beaucoup ça. Ça m’empêche de m’y sentir bien, sous l’eau, quand elle me glace. J’ai même l’impression que ça ne me lave pas, que ça ne me rince pas et, comme pour la vaisselle, j’ai la sensation que je n’arrive pas à bien m’essuyer, après.

Et pourtant, la semaine dernière, on m’avait dit que c’était (de nouveau) réparé. Tu parles, Charles, que nenni, que nenni ! J’ai tenté deux cabines différentes et les deux fois, j’ai été pris par surprise tant c’était froid de chez froid. Alors, hier, j’en ai parlé avec Carlos, le coach, une énième fois et il m’a conseillé de mettre une mauvaise note sur le site de la salle et de dire pourquoi. Oui, mais avant, j’ai bien sûr tenté ma chance une nouvelle fois et ce coup-ci, c’était le bon : l’eau a été immédiatement chaude. Seulement voilà, je ne voudrais pas passer pour un râleur patenté (quoique… quoique…) mais hier, l’eau comme par hasard, l’eau était chaude.

Certes elle était chaude mais, finalement, bien trop chaude, à la limite du supportable. J’ai failli aller rouspéter à l’accueil en partant. Je me suis retenu car je ne pouvais décemment pas. La seule chose dont j’ai pris conscience, hier, à 11h07, environ, c’est que, au moment d’y aller, dans les douches, j’ai dit au patron (qui vient travailler avec moi quand il y a coach) que j’allais laisser mes lunettes dans mon casier de vestiaire. Je préférais ne pas prendre de risque. En tout cas, pas celui de voir arriver de l’eau encore trop froide à mon goût. Mais j’aurais peut-être dû les garder malgré tout car j’aurais alors peut-être pu la voir arriver trop chaude. Je n’ai pas une vie facile, c’est sûr.