Attention, dans ce billet, un Stéphane peut en cacher un autre !

Bonjour, je m’appelle Stéphane et je suis ravi de vous rencontrer. Bonjour, moi aussi, je m’appelle Stéphane et je suis enchanté de vous connaître. C’est rigolo, on a le même genre de formule de politesse. En même temps, il n’y a pas cinquante façons de se présenter élégamment. Surtout quand on est bien élevé. Vous m’avez l’air d’avoir eu une bonne éducation, vous Stéphane ? Vous me l’avez ôté de la bouche, vous de même, Stéphane. Oh, c’est vraiment drôle, nous avons encore un point commun dans la façon de nous exprimer. Nous avons bien fait de nous rencontrer, surtout que nous ne l’avons pas fait exprès. Le hasard fait bien les choses. J’allais vous dire la même chose, comme c’est amusant.

Et vous habitez où, Stéphane ? J’habite à Bordeaux et vous-même ? J’habite aussi à Bordeaux. Alors ça, franchement, si ça ne s’appelle pas une succession de coïncidences !... Je vous rejoins complètement dans votre constat. Et où à Bordeaux ? Aux Chartrons. Ah comme c’est rigolo, moi aussi. En fait, non, j’habite plutôt dans ce qu’on appelle Bordeaux Maritime mais plus côté Chartrons que Bacalan ou Bassins à Flots. Oh ben alors, on se demande jusqu’où ça va aller, tout ça car moi aussi, exactement comme vous. Je dis toujours Chartrons car c’est plus facile pour tout le monde de comprendre où je vis. Vous avez même fini ma phrase. Oui, parce que vous l’avez commencée et que je pense comme vous.

Et vous vivez seul, Stéphane ? Non, je suis en couple. Moi aussi. Et je suis marié. Tout comme moi. Et comment êtes-vous venu ici ? Et vous ? Moi ? À vélo. Moi, à vélo aussi. Comme c’est drôle. Ah oui, c’est carrément amusant. Le mien est garé au coin de la rue. Le mien, aussi. De quelle couleur est le vôtre ? Le mien est couleur claire, un peu crème. Ah, cette fois, il y a un point de divergence, le mien est foncé, couleur presque noire. Pour un peu, j’aurais pu croire que vous étiez moi. Tout comme moi, un instant, j’ai cru que vous étiez moi. On a failli passer à deux doigts de la catastrophe. Vous vous rendez compte si chacun était l’autre et inversement ? En tout cas, je vous trouve très sympa. C’est celui qui le dit, qui l’est.

È pericoloso sporgersi / Il est dangereux de se pencher au dehors