Voilà, je viens de trouver ce que je vais faire cet automne et probablement l’hiver qui va le suivre. Comme nous allons fermer la terrasse dès que nous saurons que nous ne pourrons plus vraiment en profiter jusqu’aux prochains lendemains qui chantent, j’avais justement besoin de trouver des occupations qui sortent de mon ordinaire et je suis super content d’avoir juste eu cette idée que je ne suis pas loin de qualifier de géniale (parce que j’ai un certain sens de l’objectivité !...)

Je vais donc me mettre à faire des listes. Des listes de quoi ? Des listes et des listes de listes. Déjà, comme je suis toujours en réflexion au sujet d’une éventuelle fête pour mes soixante ans, dans trois mois, comme j’avais déjà établi une première liste avec des noms d’invités potentiels, je vais justement reprendre tout mon répertoire d’amis et de proches (famille comprises) et je vais les classer selon plusieurs critères. D’abord, ceux dont le nom ne comporte aucune lettre qui dépasse (!)

Ensuite, ceux dont le nom et le prénom comportent plus de voyelles que de consonnes. Et inversement. Je déciderai en temps utile quelle sera la liste que je préfère dans ces deux-là. Après cette première catégorisation, je regarderai celles et ceux de mes amis qui ont un nombre de lettre impair et les autres. Comme chacun sait que je préfère les chiffres et les nombres impairs aux autres, il n’est pas difficile de savoir déjà quels seront les élus pour être mes préférés de tous les préférés.

Troisième étape dans l’établissement de listes concernant mes amis et mes proches (famille comprise), je vais regarder celles et ceux dont le nom rime avec quelque chose qui me vient spontanément à l’esprit mais aussi, quelque chose qui me plaît. Parce que, si c’est pour faire rimer Arthur avec ordure, celui-ci passera directement dans la corbeille à papier et dans celle de mon téléphone portable. Heureusement pour lui, je n’en connais aucun d’Arthur. C’est déjà ça.

Après m’être attelé à tous ces travaux avec celles et ceux qui me sont proches, il se peut qu’ensuite, je fasse le même genre de classement avec ce qu’il y a dans mon placard à épicerie ou dans celui des médicaments, produits de phytothérapie et compléments alimentaires réunis. Mais là, ça sera certainement plus laborieux. En effet, quand on voit certains noms de pharmacopées… Je sens que là, ça risque de me prendre la tête. Je le ferai au moment où les jours seront les plus courts.