Avant-hier, en prévision de venir chez mes parents, j’ai décidé de me couper les ongles des doigts de la main et des orteils (pourquoi précisé-je de la main pour les doigts vu qu’ils ne peuvent être que de la main ?) et comme bien souvent, quand ça m’arrive de me faire ça intégralement, je me dis que ce serait bien que je retienne la date pour me souvenir, la prochaine fois que je le ferai, pour me souvenir de quand je l’avais fait la fois précédente. Histoire de voir combien de temps, ça dure, la pousse des ongles avant que ça me prenne de vouloir les couper. Comme si ça pouvait avoir de l’importance puisque je ne les mesure pas. Jamais. C’est vraiment juste histoire de valider une information pour qu’elle ne m’encombre plus l’esprit, sinon, je suis toujours un peu en surchauffe.

Et être en surchauffe en ces temps de canicule (comment veux-tu ?) et de chaleurs intempestives voire arrogantes, ça fait un peu comme le double effet Kiss Cool sauf que moi, ce double effet-là, je ne l’aime pas vu que je préfère avoir froid que chaud. Mes fans les plus irréductibles voire les plus fondamentalistes le savent pertinemment : j’aime bien l’été mais j’aime aussi bien l’hiver. J’aime bien les longues soirées estivales mais j’aime aussi m’enfermer chez moi dès 17h pour des longues soirées hivernales. Dans tous les cas, je suis content car les soirées sont longues. Même si je vais me coucher de bonne heure. Oui, parce que longtemps, je me suis couché de bonne heure et même encore maintenant, j’ai conservé cette habitude. Même depuis que j’ai arrêté de travailler, fin mars dernier.

Pour en revenir à mes ongles des mains et des pieds. Quand j’étais plus jeune, je me les rongeais et n’avais donc jamais besoin de les couper. Maintenant, je ne me mange plus que les (petites) peaux, autour. Alors, je dois bien les couper pour ne pas les avoir trop longs. Comme les soirées estivales et hivernales. Et je me disais que c’était quand même du gaspillage de ne plus les ronger car je les coupe et je jette les morceaux que j’ai coupés. Y aurait-il un moyen de les recycler ? Je ne sais pas moi, pour en faire une décoction afin d’aider les gens stressés à retrouver un peu de calme au lieu de ronger leurs propres ongles ? Les envoyer à ceux qui aiment se les ronger pour qu’ils en aient d’avance ? Proposer ça de préférence à un américain, tant qu’à faire : mes ongles d’Amérique, pardi !