Je me demande si je ne vais pas participer au concours du titre le plus long de tous les blogs de Canalblog, histoire de tenter de me faire connaître un peu plus. Pourquoi me faire connaître un peu plus ? Parce que je suis comme l’Oréal, je pense que je le vaux bien. Même si moi, je n’ai encore aucun problème de curatelle, de tutelle ni de tutoriel, à défaut de certains membres de familles riches dont je ne dirai pas le nom contrairement à hier, quand je me suis permis de citer Philippe sans le nommer directement (j’allais écrire nommément mais ça aurait fait pléonasme et moi, je suis préfère jouer dans la cour de la digression que dans celle du pléonasme…) mais hier, c’était sans aucune pensée malintentionnée, alors qu’aujourd’hui, je ne sais pas pourquoi mais oui.

Je viens juste d’écrire que je ne savais pas pourquoi mais que oui sauf que je ne sais pas pourquoi j’ai écrit ça (je suis plutôt à l’aise dans les répétitions, je le reconnais humblement) et j’aimerais juste revenir au sujet du jour : j’ai donc cherché une idée de billet qui serait avec le titre le plus long de toute l’histoire de tous les blogs depuis la nuit des temps et qui serait suivi du billet le plus court possible (voire composé d’une seule lettre) mais je suis quand même très empêché car je n’ai pas le droit à plus de caractères d’imprimerie que dans le titre de celui du jour. Ça va ? Elles ne sont pas trop alambiquées, mes phrases, aujourd’hui ? J’ai l’impression que oui. Je ne sais toujours pas pourquoi mais oui, encore une fois. Aujourd’hui, je suis plutôt constant dans ma pensée, ça change.

Après, je pourrai toujours profiter des quelques jours que nous passerons à Biscarrosse en famillamis, de mercredi à samedi ou dimanche pour trouver cette idée de titre le plus long et de billet le plus court. Pour ça, il faudrait que je parte du billet avec une seule lettre, de préférence une voyelle car ça peut servir d’onomatopée, une voyelle, plus facilement qu’une consonne (toujours deux fois !) et les deux seules qui pourraient faire l’affaire, ce sont A et O. Je crois que j’ai une préférence pour l’O (c’est mon côté sobre – pas le choix, on ne peut pas faire la fête tous les jours !) et comme il semble que je n’aie droit qu’à 112 caractères plus quelques espaces et un signe de ponctuation, j’ai tous les éléments pour chercher ce que j’aimerais trouver. Chouette, j’aime ça.