Nous sommes officiellement le premier jour de l’été et on est en droit de déposer une réclamation auprès de la direction des nuages et du ciel bleu/soleil réunis car franchement, depuis ce matin, ce sont des nuages gris et blancs, des pluies intermittentes (du spectacle ?) et un petit vent frais (vent du matin ?) et moi, même si quelque part, je m’en fous un peu, là, comme je dois aller chercher les chiens du patron chez le toiletteur, ça me fait un peu peine pour eux car comme ils n’auront plus un poil sur le caillou, ils risquent de prendre froid. Et franchement, rentrer de chez le bonhomme jusque chez le patron, ça fait 2.4km dans les intempéries et je ne me vois pas leur acheter un imperméable, à ces deux adorables petites bêtes, surtout pas le premier jour de l’été.

Normalement, le premier jour de l’été, on pourrait avoir comme objectif de vouloir faire de la viande grillée à la plancha ou au barbecue, sur la terrasse. Et boire un bon rosé bien frais, bien agréable. Voire deux bons rosés. Toujours bien frais, bien agréables. Mais non, on a dû se replier à l’intérieur et j’ai dû me résigner à préparer des plats bien chauds et bien roboratifs. J’ai préparé une gratinée à l’oignon, après un vin chaud en guise d’apéritif, ensuite, on a mangé de la choucroute et on a terminé par des profiteroles au Nutella car Laetitia, elle aime bien ça, les profiteroles au Nutella. Et moi, je n’ai pas pris de dessert même s’il restait du kouign amann qu’ils nous ont rapporté de Bretagne, avec Mickael. Parce que je n’ai pas voulu trop me charger l’estomac avant d’affronter la pluie.

Alors voilà, ce n’est pas aujourd’hui qu’on va sortir les maillots de  bain et les serviettes de plage. Non, on va sortir la couverture chauffante et rester dans le salon, pour ceux qui ne vont pas venir m’accompagner pour aller chercher les chiens, c’est-à-dire les 3 autres qui sont chez moi, président compris. En réalité, je vais y aller tout seul et quelque part, c’est tant mieux car je préfère être seul avec mes deux copains à quatre pattes. On pourra renifler l’air ambiant ensemble. On pourra laisser des traces de pipi un peu partout, personne ne verra que j’y ai contribué, avec la pluie qui va vite diluer tout ça. Et on pourra regarder les autres chiens en remuant la queue. Enfin, surtout eux. Moi, je sais me tenir. Mais c’est vraiment dommage que pour le premier jour de l’été, il pleuve comme ça.