On m’avait pourtant prévenu, j’avais tout prévu, en vidant le congélateur progressivement depuis une quinzaine de jours et ce matin, j’ai quand même été surpris de déballer le panier givré que j’ai reçu à titre de testeur pour le grand prix Cuisine Actuelle 2019. J’avais tout simplement rempli un questionnaire pour postuler et j’ai été reçu et on m’a promis un panier givré avec 10 articles surgelés à tester avant la fin du mois de mai. Si j’avais pu choisir, j’aurais préféré le panier salé produits frais mais bon, j’ai accepté la livraison et je viens de garnir mon petit congélateur, tout surpris de voir un tel arrivage de choses inconnues pour lui, jusqu’alors.

Les produits sont classés par catégories : entre amis, à table, prêt à déguster et passion glacée. Ce midi, nous allons tout de suite commencer par les 4 filets de poissons façon fish and chips mais sans les pommes de terre parce que pour alléger le plat, j’ai préparé des légumes frais. Ce soir, nous tenterons de déguster la baguette apéro avec bacon et comté, accompagné d’une salade. Demain soir, les tapas chorizo avec une autre salade (forcément, ça ne pourra pas être la même que la veille, donc aujourd’hui) et samedi midi, nous goûterons aux frites à la graisse de canard que je servirai avec des aiguillettes (mais pas du même canard non plus) et je noterai tous ces produits.

Non, je les commenterai puisqu’il n’est pas prévu (sauf erreur de ma part) de système de notation. Après, il me restera à faire sortir le président pour me retrouver seul à table, une ou deux fois afin de manger les plats individuels : pâtes au basilic et au fromage / hachis Parmentier végétarien. Et dans les deux semaines qui suivent : goûter aux raviolis japonais dont je ne suis pas très friand, à la base, aux crevettes roses décortiquées, aux steaks hachés aux trois poivres et nous pourrons passer aux desserts : sorbet fraise et un vacherin vanille-fraise. Le cocktail Mojito à boire avec du rhum, je vais l’offrir au président, ça lui fera plaisir et moi, je serai débarrassé de ce truc-là.

Après, la question qui se pose, c’est : suis-je capable d’être un bon testeur. D’abord, est-ce que je suis compétent ou efficace pour tous les mots qui commencent par test ? Testimonial ? Pas encore essayé. Testostérone ? On avait dit qu’on ne parlerait pas de la vie privée surtout de la vie sexuelle. Testicule ? Qu’est-ce que je viens de dire ? Testamentaire ? J’ai déjà fait un testament mais je pense qu’il serait bien que je le reprenne pour le mettre à jour. Bon, je vais juste revenir à ce pourquoi j’ai été sélectionné : testeur de produits surgelés. J’aurais préféré des produits salés frais. Je l’ai déjà dit, je sais mais je le répète parce que c’est tellement vrai.

À part ça ? Franchement ? Vous voulez que je vous parle sans détours ? En allant directement droit au but ? Eh bien euh… Oui, il a beaucoup plu cette nuit mais pas seulement, il a beaucoup venté, aussi. Et ce matin, encore un peu. J’aimerais bien que le beau temps revienne. Que je puisse en profiter un peu, de ma terrasse, du soleil et tout et tout. Et que ça dure au moins jusqu’au 30 mai, parce que comme je vais monter trois jours à la capitale… Ce serait mieux que les giboulées se soient fait la malle. Et s’il fait de nouveau beau, je vais pouvoir goûter aux passions glacées que j’ai reçues, ce matin et qui n’attendent qu’un geste de ma part pour être testées.