Forcément, c’est difficile et plus tellement de mon âge. Surtout que je n’ai jamais été habitué à faire ce genre de trucs vu que je ne me suis inscrit dans une salle de sports (je me suis réellement inscrit, je précise car les précédentes occasions, quand j’étais plus jeune, ça ne comptait pas, je tirais bien trop au flanc…) que vers 45 ans et encore, j’ai dû rester l’équivalent de deux à trois ans sans rien faire sans raison valable. Et en plus, comme je suis du genre un peu feignant ou fumiste, ça dépend des jours, un truc qui commence par « f », en tout cas, autant que ça se sache, je suis loin d’être un champion. Comme quoi, ce n’est pas héréditaire, hein maman ?

Oui, parce que maman est championne de France d’haltérophilie, elle a eu plusieurs titres, de nombreuses et nombreuses médailles, or, argent et bronze et tant d’autres distinctions que… Pardon ? Elle n’est pas championne d’haltérophilie ? Vous êtes sûrs ? Elle est championne de quoi, alors, messieurs je sais tout ? Championne de natation ? Ah bon ? C’est pour ça, alors les palmes qu’on a achetées ensemble, l’autre fois, quand elle est venue passer quelques jours à Bordeaux ! Je me disais bien aussi que des palmes pour l’haltérophilie, ça me semblait un peu incongru mais comme tout fout le camp, depuis quelques temps, je ne m’étonne plus de grand-chose !

Je ne suis donc pas un champion, loin s’en faut mais je reconnais que ce matin, 5 séries de tractions sur un portique, mine de rien, alors que ça faisait des années que je n’en avais pas fait, ça m’a crevé, certes mais quel plaisir et quelle autosatisfaction ! J’ai eu l’impression d’avoir des biscoteaux énormes, à la fin de l’exercice, un peu comme Rambo. Pardon ? Oui, j’avais un élastique pour m’aider mais on n’est pas obligé de le dire, si ça se trouve, les autres membres de la salle, ils ne l’avaient pas vu, eux. En tout cas, pour une première fois depuis longtemps, le coach il m’a dit que c’était vachement bien. Mais après, je peux vous avouer qu’il n’y avait plus personne.