Alors ça, si on me l’avait dit, si je ne l’avais pas lu moi-même, je n’aurais jamais cru que le 26 avril était la journée des secrétaires au Guatemala. Pour une nouvelle, ça, c’est vraiment, une nouvelle !

En même temps, ce n’est pas la seule chose qui se soit passée dans le monde un 26 avril. Par exemple, en 1248, on a consacré la Sainte Chapelle à Paris, dans l’Île de la Cité, monument construit par la volonté de St Louis. Bon, là, on est en plein dans les curés et les cathos, je ne suis pas sûr que ça lui fasse très plaisir mais malgré tout, le patrimoine, je pense qu’elle y est sensible.

En 1478, à Florence, en Toscane, en Italie, en Europe et tutti quanti, ce même jour, il y a eu une révolte, celle des patriciens de la République contre l’autorité des Médicis (vous savez bien, cette famille qui aimait particulièrement manger pile 6 minutes après midi !) et là, je pense qu’elle ne le savait pas plus que moi, elle sera donc contente de l’apprendre aujourd’hui, j’en suis sûr.

Toujours le même jour, mais en 1861, cette fois (quel sacré bond dans le temps, hein ?), nous allons nous rendre en Tunisie pour la promulgation de la Constitution instaurée par le Bey de Tunis ce qui fera de ce petit pays (en taille) le premier régime monarchique de type parlementaire dans un pays musulman. Et elle aura vite vu que dans monarchie, il y a la syllabe « mon » (prononcer « monne. »)

En 1905, en France, il n’y a pas eu que la loi sur la séparation de l’église et de l’état. Non, le 26 avril de cette année-là, la SFIO, ancêtre du Parti Socialiste a été créée, son nom faisant référence à l’Internationale ouvrière. Cette fois, je pense qu’elle s’en moque un peu, de cette information car elle va nous dire qu’en politique, c’est « tous pareils », mais bon, c’est comme ça, les dates, on ne les choisit pas.

En 1937, le 26 avril est une date un peu noire, en Espagne. Pendant ce jour de marché, à Guernica, au Pays Basque, on reçoit des bombes italo-allemandes et la population civile est majoritairement touchée. Ça inspirera une des œuvres les plus connues de Picasso. Elle, ce jour-là, elle n’a eu conscience de rien, c’était encore bien trop tôt. Le principal était encore de boire au biberon.

En 1964, toujours le même jour, alors que je n’avais que 4 ans, on a créé un pays en Afrique. Après des émeutes sanglantes entre communautés noires et arabes, l’archipel de Zanzibar a rejoint le Tanganyika pour former l’actuelle république de Tanzanie. Elle sait très bien que ça n’a rien à voir avec une célèbre marque de pâtes. Même si des pâtes, des pâtes oui mais de Tanzanie…

L’événement le plus récent et le plus connu (ou l’inverse) survenu un 26 avril, c’est évidemment l’explosion de Tchernobyl, en Ukraine (j’étais allé à Kiev un an avant mais je jure que je n’y suis pour rien) et j’ai déjà eu l’occasion, dans un précédent blog, d’écrire qu’on aurait pu se demander si elle n’aurait pas éternué trop fort mais non, elle a beau être une championne, mais pas à ce point-là.

Au milieu de tous ces événements, il y en a un qui est passé quasiment inaperçu aux yeux du monde entier et on se demande pourquoi : la naissance de Monique, ma maman. Ça s’est passé en 1936. Je suis désolé, je n’ai pas pu y assister et pour cause (même si c’est bien malgré moi) mais ça ne m’empêchera pas de lui souhaiter un très bon anniversaire à travers mon blog. Entre autres.

Et pour terminer en beauté, je voudrais vous offrir ce dicton qui m’a beaucoup plu, que j’ai découvert ce matin sur le Net à la date du 26 avril : Saint-Clet ferme la porte aux dernier pois.