Toutes les passoires dont je me sers ont trop de trous. Vraiment. Et si j’avais su, je ne les aurais jamais achetées. Ou alors, j’en aurais choisi qui ont nettement moins de trous. Du genre avec un seul trou, par exemple. Mais est-ce que ça s’appellerait encore une passoire si elle n’avait qu’un seul trou ? Ça s’apparenterait plutôt à un entonnoir. Et à l’inverse, un entonnoir avec plein de trous, ça pourrait faire illusion et être considéré comme une passoire. Et moi, là, à l’instant précis où j’écris les premières lignes de ce billet, je me dis que je n’ai jamais autant écrit le mot « passoire » de toute ma vie. Comme quoi, hein ?… Il y a un début à temps et à presque soixante ans, on peut encore avoir de la ressource, la preuve… Et moi non plus, je ne suis pas au bout de mes propres surprises.

Pourquoi parler de passoire dès le mardi matin, avant 9h ? Parce que je suis en plein boom dans ma cuisine depuis plus d’une heure. J’ai deux tresses au chocolat et fruits secs qui sont encore au four, éteint, pour finir de dorer tranquillement comme moi, de temps en temps, sur la terrasse, quand on a la chance qu’il fasse beau… Parce que j’ai égoutté mes noix de St Jacques pour qu’elles rendent le moins d’eau possible à la cuisson. Et devinez où je les ai mises pour ça ? Dans ma passoire rétractable, oui ! Il faut dire que quand on reçoit des amis à dîner, même si ce sont avant tout des ex-collègues (!), on essaie de mettre les petits plats dans les grands. Alors que l’inverse est nettement plus difficile à réaliser. Personnellement, je n’ai jamais essayé mais peut-être, un jour, on verra…

Je ne sais pas si vous êtes coutumier des noix de St Jacques mais, même si c’est un très bon produit, même si c’est un plat de gala, de régalade, il faut reconnaître que ça sent assez fort. J’ai toujours l’impression qu’il y en a une qui a pété et donc, j’ai toujours peur que l’odeur reste imprégnée dans les ustensiles qui les ont portées. Et c’est justement le cas de ma passoire. Alors, pour la laver et être absolument certain qu’il n’y aurait plus cette odeur qui me rappelle mon boulot d’avant, j’ai voulu mettre du vinaigre blanc mais, à cause des trous, il est tombé dans l’évier. Alors la prochaine fois, j’utiliserai une passoire sans trou. Je sais, ça s’appelle une gamelle. Ça égouttera moins les noix de St Jacques mais ça sera plus facile à nettoyer. Tu m’égouttes, quand je te parle, passoire ?