Quand le président m’a dit « tu vas rire ! », je ne l’ai pas vraiment cru car dans le couple, c’est plutôt moi le clown et lui, il n’est pas toujours mon meilleur public mais là, pour une fois qu’il s’apprêtait à me dire quelque chose d’éventuellement drôle, je me suis préparé mais sans plus. Déjà, je savais que ça ne serait pas un jeu de mots. Je craignais seulement que ça ne soit quelque chose d’amusant par rapport à ses activités et là, j’avais des doutes mais j’ai fait l’effort d’arrêter de me déshabiller (j’arrivais de la promenade des chiens) et je suis resté comme un flamand rose, une jambe en l’air et j’ai attendu. Oh, je n’ai pas attendu longtemps, j’ai attendu et j’ai entendu ce qu’il avait de si rigolo à m’annoncer.

« Je vais au cinéma en fin de journée avec ??? (j’ai oublié le prénom de la dame en question, membre de la même association que lui) pour voir le dernier film de Luchini. » Ah bon ? Oui, je lui ai répondu : « Ah bon ? » Parce qu’il n’aime pas vraiment aller au cinéma et en plus, je ne suis pas sûr que s’il avait voulu y aller, pour une fois, il n’aurait pas forcément choisi ce film-là. « À quelle heure vous y allez ? Moi, j’irai le voir à la séance d’après-déjeuner, vers 13h15. » « Oui, mais toi, tu es abonné chez UGC, nous, nous irons au CGR. Vers 17h. Ou 18h. Je n’y vais pas de gaîté de cœur mais je ne peux pas toujours dire non. » Je n’ai pas sur-réagi mais ça m’a démangé. Quand on sait que le président, le mien, dit toujours non au moins une fois avant de dire oui…

Oui, c’est le roi du non, le président. Même à notre mariage, j’ai eu peur qu’il ne perde pas sa mauvaise habitude, son TOC : « non ! » Pourquoi non ? « Parce que non ! » Après, quand on le connaît et qu’on veut quelque chose, comme on sait qu’il dit d’abord non, il faut en tenir compte et revenir à la charge jusqu’à ce qu’il finisse par dire oui. En ajoutant éventuellement : « Mais c’est pour te faire plaisir ! » « De toute façon, je n’ai pas le choix ! » « Mais c’est la dernière fois… » Bon, de toute façon, qu’il y aille, voir le film avec cette femme, je ne suis pas jaloux. Je me demande juste si ce n’est pas un peu vexant qu’il lui dise oui, à elle et pas à moi. C’est tout. Mes cannellonis ? Comment dire ? C’était rigolo et un peu vexant, aussi.