Gilles ? C’est John !

Salut John, tu vas bien, Gilles ?

Oui, ça va. Fait un peu chier, il pleut mais ça ne va pas m’empêcher d’aller à la manif, ce soir et toi ?

Moi ? Bien sûr que j’y vais, je ne vais pas rater une occasion de faire la fête, tu penses bien ?

Tu as prévu tout ce qu’il faut pour te protéger et pas te protéger que de la pluie ?

T’inquiète, à force, on sait ce qu’on doit prendre, on est des mecs prévoyants, on va devenir des pros de la castagne. J’aime bien ça, moi, tous les samedis, ça me donne l’impression d’être vivant.

T’es con.

Je sais.

 

Gilles, tu veux pas qu’on bouffe ensemble, ce midi, ça nous permettra de discuter un peu, de parler des samedis précédents et de mettre au point des choses qu’on pourrait faire ce soir ?

Si tu veux, on peut bouffer ensemble mais il me faut des protéines, moi, pour tenir longtemps, ce soir.

On n’a qu’à aller se bouffer un bon morceau de viande, chez Buffalo Grill ou chez Courtepaille, non ?

Ouais, si tu veux, un bon pavé, ça me fait envie.

Ouais, t’as raison ou alors, du poulet ! Je me ferais bien un poulet entier, tellement j’ai faim, moi, aujourd’hui. Tellement ça me donne faim, de manifester

T’exagères, on manifeste pas vraiment, on casse surtout.

Ouais mais on est déguisés en manifestants alors on manifeste.

T’es con.

Tu l’as déjà dit et je le savais déjà.

 

Gilles, tu penses à prendre ton coup de poing américain, surtout, hein ?

Ouais, t’as raison, je vais l’emporter ce soir, une marche de plus dans l’escalade, ils vont dire mais je m’en fous ce de qu’ils vont dire.

Ouais, t’as raison. Et moi, j’ai prévu de porter un badge avec RIB, écrit dessus, comme ça, je passerai inaperçu au début de la manif.

Avec quoi, écrit dessus ?

R.I.B.

R.I.B. ?

Ouais, tu sais, ce qu’ils veulent, les gilets jaunes, le référendum machin chose, là.

C’est pas R.I.B., c’est R.I.C.

Ouais c’est pareil, R.I.B. ou R.I.C., moi, de toute façon, R.A.B.

J’t’aime bien mais t’es vraiment con, toi.

Je sais, t’en fais pas.