Cher monsieur Stéphane, nous avons le plaisir de vous informer que vous êtes revenu pour une deuxième session. En effet, ce matin, nous avons eu l’honneur de vous recevoir pour l’entretien officiel prévu dans le cadre de la procédure de mise en place d’une rupture conventionnelle (1), d’une rupture d’anévrisme (2), de rupture de stock (3) ((- entourer votre choix principal -)) telle que vous en avez émis une certaine volonté manifeste.

En tout petits caractères, vous ne pourrez pas lire les clauses de rétractation et vous ne saurez donc pas que vous avez quinze jours de délai pour remettre en question (4), pour remettre ça sur le tapis (5), pour remettre d’aplomb (6) ((- entourer votre choix principal -)) et, dans le cas contraire, nous permettre, à nous, les deux parties, de poursuivre dans cette procédure jusqu’à ce qu’elle arrive à son aboutissement, ce qui devrait nous porter au 29 décembre 2018.

Nous vous informons également du montant de votre indemnité de départ, calculée selon le barème officiel et qui ne peut donc nullement contesté. Cette somme n’est pas côtisable ni imposable. Pour toute demande d’un montant supérieur, la différence sera déclarée aux services sociaux et fiscaux (7), aux services sanitaires (8), aux services à la personne (9) ((- entourer votre choix principal -)) et nous vous incitons donc à ne pas trop en demander plus.

Afin de nous permettre, mutuellement, de valider ce lancement de procédure de rupture conventionnelle, nous vous demandons de bien vouloir signer le document joint (10), la pétition jointe (11), le bail locatif (12) ((- entourer votre choix principal -)) et nous en ferons de même juste après vous, mais je vous en prie passez devant, non, je n’en ferai rien, je vous la tiens et profitez-en, je ne suis pas toujours enclin à tenir la porte aux autres.

Résultats : en totalisant le nombre de points obtenus par vos choix principaux dans les quatre précédents paragraphes, vous atteignez 22 points, vous allez quitter l’entreprise le 31 mars 2019. Vous avez atteint 26 points, on suppose que vous avez de l’humour. Vous arrivez au maximum de 30 points, on pense que vous vous moquez du monde et on ne vous gardera pas dans l’entreprise. Remarquez, à 26 points non plus, alors…