Eh oui, aujourd’hui, j’ai eu le syndrome d’asperger. Ça fait même deux fois en six jours. Il ne faudrait pas que ça devienne une habitude. Parce que pour m’en débarrasser, après, ça ne sera pas une mince affaire. Comme tous les problèmes d’habitudes qui deviennent des addictions. Le cerveau a ses raisons que le cœur ignore. En même temps, mon syndrome d’asperger, l’autre fois et aujourd’hui, c’est pour la bonne cause du ménage d’ici. Sinon, je ne me serais pas embêté à me contorsionner comme je viens de le faire, juste après déjeuner et avec un coup de fatigue dans les ailes. Mais bon, c’est aussi la faute du coach si j’ai autant mal aux muscles des cuisses et des mollets réunis.

Oui, parce que Jérémy, lundi, avec le patron, il nous a fait faire au moins trois fois la salle d’attente. Au moins trois fois pour ne pas dire quatre. Et la salle d’attente, je peux vous dire qu’au bout d’une demi-heure de séance, ça vous crève son homme. Même en début de séance. En gros, il nous fait nous asseoir contre un mur mais sans mettre de chaise. On doit avoir les jambes en angle droit et rester minimum 30 secondes sans bouger et en pensant à respirer. C’est un exercice très difficile pour moi. Mais je le fais parce que pendant ce temps-là, je suis assis et je peux croire que je me repose un peu. Surtout si je ferme les yeux. Pour un peu, si ce n’était la douleur, je pourrais dormir en toute sérénité.

Bref, tout ça pour dire que j’ai dû me contorsionner pour vaporiser toutes les articulations de nos deux sommiers électriques. J’ai fait plein de pschitt pschitt de silicone pour empêcher les grincements et les couinements, la nuit. Ça a déjà un peu bien marché, l’autre fois (voir billet du 12) mais il subsistait encore quelques petits bruits et comme le président devait changer les draps, aujourd’hui, j’en ai profité pour asperger tous les endroits qui devaient l’être. Donc, je confirme, j’ai bien eu le syndrome d’asperger. Attention, je n’ai pas dit le syndrome d’Asperger (qui se prononce asperguère), j’ai dit Asperger (comme aspergé.) Non, vraiment, à part ça, j’ai envie que tout va bien. Ou pas. Allez savoir.