30 septembre 2018

je confirme : les homards n’ont pas le sens de l’humour

Je confirme : les homards n’ont pas le sens de l’humour. Je vous démontre la chose : le patron n’ayant pas pu bien en profiter pendant notre folle semaine biscarrossaise, il m’a demandé s’il pouvait en avoir un autre. « Un seul ou un deuxième pour Claude ? » Il n’en voulait qu’un seul. J’ai précisé que comme à chaque fois, Claude lui mangerait les deux pinces et il ne lui resterait que le corps à farfouiller comme un médecin légiste. Alors, je lui ai proposé de lui en prendre un gros pour lui et un plus petit... [Lire la suite]

29 septembre 2018

c’est long et c’est ennuyeux, hein, d’attendre ?

Je comprends tout à fait que vous trouviez ça long et ennuyeux, cette espèce de devinette étalée sur plusieurs jours avec ce décompte à rebours. Je sais. Je me doute et pourtant, j’aimerais assez être à votre place. J’aime beaucoup essayer de répondre à des questions dans des jeux ou tenter de résoudre des énigmes. Que voulez-vous, je suis joueur, c’est ma nature, qui pourra me changer, désormais. À mon âge avançant, vous comprenez bien que… Non, contrairement à ce que m’a proposé Jany, comme réponse : ça n’est pas mon... [Lire la suite]
28 septembre 2018

étroitesses

Il y a ce mousquetaire qui était tellement maigre et tellement grand que ses potes de cape et d’épée le surnommaient tous l’étroit mousquetaire. Il faut bien que je trouve de quoi parler au sujet du chiffre 3 puisque cette semaine, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, j’écris en compte à rebours. Je vais m’arranger pour tomber de six, cinq, quatre, trois, deux, un à zéro pour dimanche prochain, dernier jour de ce troisième trimestre de 2018. L’idéal aurait été que je tombe à zéro pour le premier octobre mais, comme bien souvent,... [Lire la suite]
27 septembre 2018

comment faire entrer quatre saisons dans trois parts ?

Il y a quatre saisons et ce n’est malheureusement pas divisible par trois. À quoi ça me servirait ? À rien. C’est juste que je préfère les chiffres et les nombres impairs alors quatre saisons, comment voulez-vous que ça me satisfasse ? Je suis un éternel frustré dès qu’on tombe sur un résultat pair. Autant vous dire que même le fait d’être en couple ne me comble pas puisque l’idéal, pour moi, eût été que je sois seul ou que nous puissions être trois. On ne se refait pas et on ne refait pas ceux qui nous entourent non plus,... [Lire la suite]
26 septembre 2018

choisir un doigt, choisir un sens, choisir un élément

Si je devais choisir un doigt dans les cinq d’une de mes mains, je prendrais l’auriculaire gauche. Parce que c’est celui qui m’a le plus manqué depuis pile un an, maintenant. À cause d’une arthrose aussi subite qu’inattendue pour ne pas dire soudaine et imprévue, je me suis retrouvé avec un petit doigt incapable de me servir à quoi que ce soit autre que me rappeler que la douleur existe et qu’elle n’est jamais bien loin. Et à quelques nuances près, il était raide. Pas raide dingue de moi, non, raidi par ces problèmes de cartilages. Et... [Lire la suite]
25 septembre 2018

plus que six

Plus que six pour atteindre non pas l’inaccessible étoile mais un but que je ne m’étais même pas fixé. Non, vraiment. Je n’y ai jamais pensé, même dans mes rêves les plus fous. Et là, je me sens un peu joueur, je n’ai pas très envie de dire de quoi il s’agit car j’envisage de laisser mes quelques lecteurs et trices sur leur faim. Les faire chercher un peu. Les faire se creuser les méninges et les faire marcher leurs neurones. Vous avez vu, j’ai mis « neurones » au pluriel, c’est vous dire si j’ai de la considération pour mes... [Lire la suite]

24 septembre 2018

la dernière avant la prochaine et la suivante

C’est mon dernier jour de vacances, si on peut parler de vacances quand on reste chez soi comme cette semaine. Oui, d’accord, j’ai fait des grasses matinées jusqu’à 6h ou 6h30 chaque matin et j’ai donc dû récupérer de tous mes sommeils en retard mais est-ce que je suis vraiment reposé et prêt à retourner pousser mon wagonnet au fond de la mine ? Ça, on va dire que c’est une autre histoire. Et aujourd’hui, il va bien falloir que je me prépare mentalement (et physiquement ?) à cette reprise, la nuit prochaine. J’ai déjà mis... [Lire la suite]
23 septembre 2018

il y a des endroits où ça ressemble à l’automne

Je sais que l’automne, le début de l’automne, c’est pile poil en ce moment mais compte tenu du niveau global d’ensoleillement, on pourrait encore se croire en été. Sauf que, sauf que, il y a des endroits où ça ressemble à l’automne malgré tout. Juste certains endroits. Pas partout. J’en veux pour preuve l’angle gauche de la terrasse, quand on regarde depuis la porte-fenêtre du séjour, là où il y a le plus d’ombre quelle que soit la saison, eh bien là, depuis quelques jours, depuis mon retour de Biscarrosse, c’est flagrant, c’est très... [Lire la suite]
22 septembre 2018

à petits pas perdus

Ça va faire une semaine que je ne marche plus. Je l’ai dit tout de suite après l’incident : moi, je vous préviens, je ne marche plus. Et du coup, je ne marche plus. J’économise mes pas. Je n’ai plus mon petit podomètre de poche (paix à son âme) et je me suis donc dit : à quoi bon marcher si je ne peux plus savoir combien de pas je fais par jour. C’est vrai, ça, à quoi bon ? Alors, je me suis mis en grève de pas. Il y en a qui font la grève sur le tas mais moi, je la fais sur les pas. Chacun son truc et les moutons de... [Lire la suite]
21 septembre 2018

dans une salle obscure

J’ai hésité avant de venir au cinéma car je me sentais un peu fatigué de cette réception d’hier midi qui a duré jusqu’à plus de 22 heures mais en même temps, j’avais des choses à livrer chez le patron en prévision de son retour de Biscarrosse, tout à l’heure. Alors, j’y suis allé. J’ai choisi un film que je n’avais pas spécialement envie de voir car de toute façon, je n’avais pas plus que ça envie d’en voir un. J’y suis venu pour m’obliger à m’asseoir et passer deux heures sans bouger. Et je vais juste en profiter pour écrire mon... [Lire la suite]