31 août 2018

qui veut une banane un peu (trop) mûre ?

J’ai un problème avec les fruits, certains fruits quand ils sont trop mûrs. Ça ne me fait pas du tout la même chose avec les gens. Je n’aime pas. Pas vraiment. Voire pas trop. Et peut-être même pas du tout. Parce que j’ai l’impression, alors, qu’ils sont comme alcoolisés et je n’aime pas l’alcool. Surtout dans les fruits. Un peu dans certains plats salés (crevettes flambées au pastis, par exemple) mais pas beaucoup. Et plus globalement, je ne bois pas d’alcool si ce n’est du vin blanc, du vin rosé ou du champagne, occasionnellement.... [Lire la suite]

30 août 2018

vous pouvez répéter la question ?

Non, je ne peux pas répéter la question. Pourquoi ? Parce qu’il n’y avait pas de question, pardi ! Elle m’a répondu, non, pardon, elle m’a donné la bonne réponse à une question qui n’existe pas, qui n’a jamais existé et je fais quoi, moi, maintenant ? Je lui offre un cadeau pour la récompenser d’avoir juste ? En même temps, pas de question, pas de promesse de gain, non plus. Je suis vraiment embêté. Cette fille, cette nana, cette femme, elle est toujours en avance sur les autres, elle a toujours un truc en plus et... [Lire la suite]
29 août 2018

en moyenne, par habitant, en France

Moi, ce que je voulais écrire, ce dont je voulais parler, hier, je le sais, alors même si je ne le publie pas, pour moi, personnellement, ça ne change rien. Mais, maintenant, si certain(e)s sont quand même intéressé(e)s, je veux bien consentir, dans ma grande capacité de mansuétude et de bienveillance, à vous le dire. À vous faire part de cette information qui est stupéfiante. À un point qu’en la mettant dans la balance entre la démission de Nicolas Hulot et le résultat du sondage dont je vais parler après mon introduction, je crois... [Lire la suite]
28 août 2018

3,3kg par an

Impossible d'aller sur Word, cet après-midi. C'est probablement dû à cette brusque hausse de la température extérieure concomitante avec celle de mon propre organisme en train de s'énerver devant une telle inertie de la part d'un simple traitement de texte. Pour un peu, je le prendrais pour un syndicaliste revendicatif mais qu'il vienne se plaindre de ses conditions de travail et il sera bien reçu, tiens, celui-ci. Non mais sans blague, on n'est plus maître chez soi, avec cette mentalité de ceux qui se disent utilitaires ! Ça, c'est... [Lire la suite]
27 août 2018

deuxième week-end à Biscarrosse : le contrôle des connaissances

Eh bien voilà, le week-end est terminé. Pour ta première fois à Biscarrosse, ça ne s’est pas trop mal passé, qu’est-ce que tu en dis, toi, Chouchou ? Tu es content, je comprends. En tout cas, tu en as profité, toi, tu t’es bien reposé, toi aussi. Si, plus que moi. Ça aurait dû être le contraire mais bon, c’est vrai que tant que je ne me pose pas sérieusement, j’ai du mal à rester en place. Je suis une pile et parfois, il faut me débrancher et là, oui, je me détends. Je fais relâche. Tu as particulièrement aimé les desserts que... [Lire la suite]
26 août 2018

deuxième week-end à Biscarrosse : les travaux pratiques

Oui, comme tu peux le voir, Chouchou, avec le patron, nous sommes super bien organisés. Dès jeudi, j’ai cherché des recettes simples et rapides à faire et j’ai listé tout ce dont nous avions besoin. Je lui ai envoyé un mail avec les choses à acheter par magasin concerné et j’ai ajouté les menus, pas très détaillés, mais ça nous donne une idée pour ne rien gaspiller. Vendredi, il est allé faire les courses avec le document qu’il a imprimé et comme ça, ça a été plus facile pour lui. Moi, hier matin, j’ai acheté le reste, ce qu’il n’a... [Lire la suite]

25 août 2018

deuxième week-end à Biscarrosse : la formation

Chose promise, chose due, Chouchou. Je t’avais dit que nous irions ensemble à Biscarrosse, eh bien, tu vois, nous sommes en route et tu vas voir comme on est bien, là-bas, chez le patron. Bon, bien sûr, il y a Claude et avec lui, on ne sait jamais trop sur quel pied danser car il est très capricieux et d’humeur changeante, alors, tu le verras sans doute très vite, il faut faire avec. Mais ne t’en fais pas, ils savent pourquoi tu viens avec moi, ça ne devrait pas poser de problème. Le président ? Non, il n’a pas voulu venir.... [Lire la suite]
24 août 2018

pile dans quatre mois !

Tous ceux qui me connaissent bien savent que je n’aime pas fêter Noël. Pourquoi ? Parce que. Parce que quoi ? Parce que parce que. Et débrouillez-vous avec cette réponse qui résume bien mon état d’esprit légèrement à cran dès qu’on évoque cette fête de l’indécence. Je ne vais pas redire et re-redire les arguments qui font que désormais, pour moi, Noël, c’est juste un moment où j’ai l’habitude de travailler encore un peu plus de nuit alors qu’on est en plein hiver et qu’on est mieux sous la couette. Mais cette année, je vais... [Lire la suite]
23 août 2018

et si tu n'existais pas

Et si tu n’existais pas, dis-moi pourquoi j’existerais ?... Peut-être tout simplement parce que si tu n’existais pas, j’aurais peut-être fait la connaissance de quelqu’un d’autre avec qui j’aurais pu aussi vivre une très belle histoire. Va savoir. Après tout, peut-être que si tu existais ailleurs que dans ma vie, ça n’aurait pas changé le monde. En plus, tu existais avant qu’on se rencontre et tu continueras d’exister après qu’on se perde de vue. En tout cas, si tu n’avais pas existé dans ma vie, j’aurais vécu autrement.... [Lire la suite]
22 août 2018

d’abord Mymy, ensuite Lolo et peut-être Didi

Ouvrir une boîte de Pandore, ça peut ne pas toujours être négatif. Ça peut apporter tout un tas de joies, petites ou grandes. C’est vraiment un bain de jouvence que je prends depuis cet été, tout en vieillissant en parallèle. Le principe des vases communicants, c’est exactement ça. Un jour de plus dans la gueule, avec les canicules et les fatigues qui ont pris l’habitude de s’accumuler et de m’encombrer et en même temps (comme dirait Emmanuel M.), je rajeunis de vingt voire trente ans selon les choses qui me reviennent en tête ou... [Lire la suite]