Non, je ne peux pas répéter la question. Pourquoi ? Parce qu’il n’y avait pas de question, pardi ! Elle m’a répondu, non, pardon, elle m’a donné la bonne réponse à une question qui n’existe pas, qui n’a jamais existé et je fais quoi, moi, maintenant ? Je lui offre un cadeau pour la récompenser d’avoir juste ? En même temps, pas de question, pas de promesse de gain, non plus. Je suis vraiment embêté. Cette fille, cette nana, cette femme, elle est toujours en avance sur les autres, elle a toujours un truc en plus et elle est toujours meilleure que les autres, je l’avais déjà remarqué, à l’époque où je l’ai connue, au siècle dernier, elle était très forte. Particulièrement au Scrabble. Et je vois que ça n’a pas dû changer puisqu’elle est encore très forte même dans les réponses aux questions qui n’existent pas. D’ailleurs,  je trouve que nous avons beaucoup de points communs.

Alors bon, je ne vais pas lui envoyer son poids en chocolat, ça serait indélicat de lui demander combien elle pèse. Je ne vais pas non plus lui envoyer l’intégrale d’Herbert Léonard, si tant est qu’elle existe, car je ne sais même pas ce qu’elle aime écouter, comme musique. Ni lui offrir un voyage à l’étranger, elle n’a pas besoin de moi pour ça. En plus, je ne pourrais lui offrir qu’un séjour de quelques heures à Andorre, tout au plus, alors… Non, je vais seulement la féliciter tout en lui faisant les gros yeux : «  Comment ? À ton âge tu en manges encore beaucoup ? Tu sais que ce n’est pas bon pour la santé ? » Et je vais essayer de lui faire comprendre que sans elle, peut-être que la moyenne française pourrait passer de 3,3kg par an à 1,6kg et ça, ça serait une bonne nouvelle pour nous tous, sauf pour elle. Mais elle est assez grande pour assumer, non ?

Bon… Bon, disais-je, eh bien oui, il s’agissait bien de bonbons dont les français se goinfrent à hauteur d’environ 3,3kg par an (chiffre de 2014) pour un achat tout aussi annuel de 221 800 tonnes. Ce qui signifie que nous serions 67 millions 212 mille habitants, environ. Il paraît même que pour 45% des français, c’est surtout au travail ; pour 25%, c’est principalement en voiture ou dans les transports en commun. Mais là, il me semble que l’on n’a les données que pour les adultes. Enfin bref, oui, madame F. du 91, vous avez bien répondu à la question qui n’existait pas et j’ai l’honneur de vous offrir un paquet de bonbons virtuels, garantis sans sucre ni édulcorant. Et vous dire que si vous aimez grignoter des choses colorées, il y a les radis qui peuvent faire illusion. Et je vous félicite et je vous congratule et je vous accolade et je vous embrasse et je vous signale qu’il me semble, mais ne le prenez pas mal, il me semble que vous collez un peu. Ça doit venir de tous ces bonbons que vous mangez.