30 juin 2018

intouchables ?

Ça fait deux fois que je suis amené à pousser le fauteuil roulant de Claude, la première fois, je l’ai fait spontanément et hier, pour la seconde, c’est le patron qui m’a demandé si je voulais bien venir car il a un problème de cruralgie et donc, pousser Claude, ce n’est pas ce qu’il y a de plus conseillé dans son état. D’ailleurs, Claude, a même très bien réagi, pour une fois car il a dit, avec une certaine lucidité : « Faut pas pousser, non plus ! » Justement, hein ? Et donc, me voilà en train de monter... [Lire la suite]

29 juin 2018

conférence de presse

Bon, comme les commentaires ont été multipliés par deux en deux jours, on est passé de zéro à deux… Non, j’ai écrit une bêtise. Ils n’ont pas été multipliés par deux puisque deux fois zéro et zéro. Voire la tête à Toto. {Blanc – que j’écris en noir sinon, il ne se verrait pas} Alors, je disais que comme les commentaires ont afflué en deux jours, principalement suite à mon billet sur le cours de gym avec mon coach (comme quoi, je devrais en faire plus souvent, si je veux avoir plus de public), je vais faire un point sur les personnages... [Lire la suite]
28 juin 2018

elle n’est pas climatisée, la salle ?

Normalement, je n’interviens jamais dans les commentaires de mes rares lecteurs, environ 0.01% de mes connaissances relationnelles totales) mais là, oui. Là, oui. Je sais, je l’ai déjà dit mais c’est un effet de style pour montre que là, oui. L’insistance est un moyen de montrer que vraiment, j’ai envie et besoin d’accentuer le fait que là, oui. Sinon, j’aurais pu dire que là, non mais alors, ça n’aurait été qu’une espèce de jeu pervers visant à prendre systématiquement le contrepied de tout. Ou mieux, j’aurais pu ne rien dire du tout... [Lire la suite]
27 juin 2018

Stéphane, coache-toi là

« À vous Stéphane et vous pensez bien à votre dos et à vos pectoraux, aussi, hein ? » Pfou, moi, je dis qu’il fait trop chaud pour faire un cours avec le coach. D’autant que je me demande s’il n’aurait pas quelques tendances sadiques. Il voit bien que je souffle et que je souffre. Surtout avec cette chaleur. À combien j’en suis, là, 6 ? Seulement 6 de la première série sur 4 ? « Allez-y, c’est bien Stéphane, huit » Vivement la fin de la séance, tiens. Haan haaan pfouuu. « 11, c’est bien ... [Lire la suite]
26 juin 2018

et la tortue, cette idiote, qui respire par les fesses

On savait déjà que l’oursin n’avait qu’un seul orifice qui lui sert à la fois de bouche et d’anus (c’est pour ça que je n’en ai jamais embrassé un langoureusement car je me suis toujours méfié, si jamais il était en mode anus, je n’aurais pas aimé lui rouler un patin – remarquez, en même temps, comme dit Macron, je n’ai même jamais une simple bise à aucun oursin. Je n’en ai jamais eu dans mon assiette non plus. Je sais juste que ça pique. Et que les amateurs disent que c’est très bon. En dehors de ça, les oursins et moi, ça fait deux.... [Lire la suite]
25 juin 2018

premier bilan avec Chouchou

Je suis content de ce week-end chez les parents. Et toi, Chouchou ? Ça va, tu n’as pas été trop intimidé ? Tu n’as pas eu l’air, en tout cas. Au fait, je voulais te dire que j’étais désolé mais samedi soir, quand nous avons marqué le coup pour l’anniversaire du président, je t’avais complètement oublié dans la remise des cadeaux. J’en avais acheté trois, pour mes parents et moi et je vous ai zappés, Jean-Yves et toi. J’espère que tu n’es pas fâché. En même temps, mes parents et toi, vous vous connaissiez déjà vu que tu es... [Lire la suite]

24 juin 2018

lancement

Je n’ai pas l’habitude de faire des annonces sur des billets à venir, pour la bonne raison que, sauf cas exceptionnel, je ne sais jamais à l’avance de quoi je vais parler. Bien sûr, quand j’écris des textes pour les programmer pendant une absence que je ne veux pas faire ressentir à mes rares abonnés, là, je sais à l’avance et je peux éventuellement dire que vous allez lire ceci ou que vous allez lire cela, et patati et patata mais c’est juste parce que j’ai pris de l’avance. Alors que là, dans le cas présent, non. Je n’ai pas encore... [Lire la suite]
23 juin 2018

rendre visite à ses parents

Le premier samedi de l’été. Hop ! On prend la voiture et on s’en va. On pourrait aller en Italie, faire un saut à Sienne et profiter de ce bien-être qu’on avait déjà ressenti sur la piazza del Campo. Revenir en arrière et retrouver une certaine légèreté. Mais non, on va faire plus simple. Et moins long car je ne me vois pas faire autant de route pour me rendre au cœur de la Toscane. On ne va pas dépasser les 220 kilomètres ni aller au-delà de 2h30 de route. Ou d’autoroute. Et on va aller, on va aller… Tiens, si on allait chez mes... [Lire la suite]
22 juin 2018

aujourd’hui, c’est l’anniversaire du président

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du président. Heureusement qu’il ne lit jamais mon blog (oui, je sais, qu’on vive ensemble depuis 25 ans, qu’on soit mariés, même et qu’il ne lise pas mon blog, c’est une grosse, une énorme faute de goût mais comment voulez-vous qu’on le change, à son grand âge ?) comme ça, il ne pourrait pas se plaindre (tiens, un pléonasme !) ni rouspéter (ah non, voici un véritable pléonasme A.O.P pur jus !) parce que j’en aurai parlé dans les colonnes de ce blog. C’est vrai qu’il m’a dit qu’il ne... [Lire la suite]
21 juin 2018

le retour du ronchon, normal, on est le 21 juin

Non, vous ne me ferez pas dire que je n’aime pas la fête de la musique. Du moins, pas ce qu’on nous fait croire que c’est la fête de la musique. D’une part, parce que comme je me lève avant 3h du matin, je ne vois pas pourquoi j’irai écouter du bruit pendant toute une soirée tout en essayant d’éviter ceux qui ont trop bu et qui ne marchent pas droit. D’autre part, parce que, à presque chaque coin de rue et à quelques rebords de fenêtres, ce sera à qui mettra les amplis le plus à fond possible. Et moi, ça, ça me casse les oreilles. Et... [Lire la suite]