Normalement, je n’interviens jamais dans les commentaires de mes rares lecteurs, environ 0.01% de mes connaissances relationnelles totales) mais là, oui. Là, oui. Je sais, je l’ai déjà dit mais c’est un effet de style pour montre que là, oui. L’insistance est un moyen de montrer que vraiment, j’ai envie et besoin d’accentuer le fait que là, oui. Sinon, j’aurais pu dire que là, non mais alors, ça n’aurait été qu’une espèce de jeu pervers visant à prendre systématiquement le contrepied de tout. Ou mieux, j’aurais pu ne rien dire du tout mais mon silence aurait pu être mal interprété car, qui ne dit mot consent. Ou alors, on aurait pu penser que j’étais devenu mutique. Ce qui n’est vraiment pas mon cas. Ou alors, on me cache des choses sur moi-même. Allez savoir… Et moi, à la limite, je préfère presque justement ne pas savoir.

Donc, pour en revenir à nos moutons, comme l’a si souvent dit Panurge, normalement, je n’interviens jamais dans les quelques commentaires de mes rares lecteurs. D’une part, parce que ça m’intimide d’être face à mon public et d’autre part, parce que je préfère que chacun règle ses conflits entre soi. Mais là, aujourd’hui, oui. Là, oui. Non, pardon, mais là, aujourd’hui, si. Là, si (comme disait son maître quand il l’appelait…) Parce que, l’une de mes plus officiellement fidèles lectrices, Jany, s’est étonnée, hier, de lire que j’ai eu très chaud pendant ma séance de renforcement musculaire avec mon coach. Eh bien, je vais lui répondre par l’intermédiaire de ce billet, de façon totalement anonyme : chère fidèle Jany, ce n’était pas une question de climatisation mais d’érotisme latent. Oui, d’érotisme ambiant.

Non, je plaisante. Ne prenez pas ce que je dis au pied de chaque lettre. Je plaisantais, bien sûr. Je n’ai jamais trouvé aucun érotisme, si infime soit-il, dans des exercices ordonnés par mon coach. Enfin, si, parfois, ça a pu m’arriver mais ce n’était qu’un moment d’égarement. Oui, parce qu’il m’arrive, occasionnellement de perdre la tête. De jouer à la tête chercheuse mais ça, c’est un autre sujet. J’en parlerai une autre fois. Ou pas. Ou jamais. Et donc, comme je sais faire autre chose que plaisanter, aussi, je vais vous répondre, Jany : si, la salle est climatisée mais moi, je dois avoir un problème hormonal car dès que je fais des exercices de cardio, que je fais beaucoup de répétitions dans le renforcement musculaire, j’ai très vite chaud. Donc, ça ne peut être qu’hormonal. Je ne sais pas quoi dire d’autre mais je voulais surtout vous remercier de venir aussi souvent.

P.S. : et bienvenue à Mymy.