Je crois que je n’avais jamais écrit ce nombre-là, de toute ma vie.  Le deux-millionième. Putain, ça fait deux millions ! Vous vous rendez compte ? Deux millions ! C’est comme si j’avais deux fois un million ! Enfin non, ce n’est pas comme si j’avais deux fois un million, c’est exactement deux fois un million. Doublement millionnaire. Je n’avais même jamais rêvé que ça m’arrive un jour. Sauf peut-être depuis quelques mois mais, c’était juste comme ça, sans y prêter plus attention que ça. Je n’y pensais pas volontairement et quand ça a pu venir dans mon esprit, ça n’a fait que l’effleurer. Car j’ai toujours des choses plus importantes auxquelles penser, chaque jour.

En tout cas, j’y suis arrivé à ces deux millions. Ça s’est passé lundi, alors que j’étais à Toulouse. En déplacement non professionnel avec le patron. Oui, en déplacement privé, en ce qui me concerne. En déplacement professionnel pour lui mais privé pour moi. Je ne sais pas pourquoi je répète tout au moins deux fois (comme le million ?) aujourd’hui. Ça doit être dû à l’excitation que me procure cet objectif atteint. Alors que je ne l’avais même pas fixé au préalable. Sauf que maintenant, je peux vous dire que je vais tenter de toucher les 3 millions. Après tout, il n’y a pas de raison. Qui peut le plus, peur le moins. Ça n’a aucun rapport avec le sujet, mais j’avais envie de le dire.

Le premier million, je l’ai atteint le 7 novembre dernier. En seulement 132 jours. Alors que pour le premier, il m’avait fallu 148 jours. J’ai donc 16 jours de mieux entre le premier et le deuxième. Puis-je alors imaginer que pour le troisième, je vais encore battre un record ? Si je reste constant, je pourrais viser les 116 jours. Mais l’embêtant, c’est que plus ça va aller, moins je vais pouvoir assumer. L’inverse proportionnalité des choses (c’est joli, cette formule, je trouve.) Bon, déjà, pour le moment, je vais savourer mon plaisir. Tout seul. Mon plaisir solitaire. D’avoir effectué 2 millions de pas depuis que j’ai mon podomètre. Je suis content. Vous ne pouvez pas savoir. Content et fier de moi.