Le patron aimerait que je m’occupe de lui passer une commande de confitures sur le site Vekoop, en Allemagne, comme en mai dernier. Cette fois-là, j’en avais pris 21 et il en est arrivé au bout. Alors, comme il ne veut pas spécialement tomber en rupture, je pense que je vais faire ce qu’il faut pour qu’il soit livré le plus vite possible en tenant compte des délais d’acheminement… En gros, je pense qu’en une petite semaine, ça pourrait être dans ses placards.

Pourquoi acheter des confitures en Allemagne et pas en France ? Pourquoi ne pas consommer hexagonal ? Eh bien parce que comme nous n’avons plus trop de nouvelles de ce vieil Arnaud Montebourg (sans particule, comment veux-tu, comment veux-tu ?...), quand le chat n’est pas là, les souris dansent et les moutons sont bien gardés aussi, je suppose. Eh bien parce que peut-être qu’en France, on n’a pas encore commercialisé de telles confitures.

Qu’ont-elles de si particulier, ces confitures ? Elles sont faites avec des fruits. Avec beaucoup de fruits. Elles en comportent (et non pas : elles en compotent !) 70% de fruit, minimum. Et elles sont "bio". Alors que moi, pour l’instant, chez nous, je n’en ai pas trouvé avec aussi peu de sucre ajouté. Rien que celui des fruits et si ça, ça n’est pas imparable, comme argument. Et en plus, pour ne rien gâcher, elles sont très, très bonnes pour ne pas dire délicieuses.

Alors cette fois, pourquoi ne pas carrément en prendre trente, au moins. Voire le double. Parce que tant qu’à faire, autant ne payer le port qu’une fois sur deux. Si je passe une très grosse commande en une seule fois, je ne paierai l’acheminement qu’une seule fois, je ne suis pas fou, je ne vais pas demander à le payer plusieurs fois. Alors, si on a pris 21 pots, il y a environ cinq mois, je propose d’en prendre au moins quarante. Environ. Voire quarante-quatre.

Parce que ça ferait un multiple de 21, ce qui n’a rien à voir avec rien mais ça me fait plaisir de tabler sur un nombre double. Maintenant, il faut savoir comment on va répartir intelligemment les parfums : myrtille, framboise, fraise, cassis, airelle. 44 pots, ce n’est pas divisible par 5 parfums. Ou alors, certains seront moins nombreux que d’autres. Mais ça, ce n’est pas moi qui vais le décider. Moi, je ne fais que la petite main pour passer la commande sur Internet.