Je me suis dit que plutôt que m’obstiner à chercher désespérément un frigo, pourquoi ne pas changer mon fusil d’épaule et changer carrément mon menu. C’est vrai, ça, au lieu de présenter un buffet de choses appétissantes, qu’on peut manger assis ou debout, je ferais mieux de penser à des choses qui ne craignent pas le froid. Et cette nuit, avant de me réveiller, je pensais à ce que je pourrais alors préparer et offrir à mes invités.

Les idées suivantes m’ont traversé l’esprit un peu endormi mais là, en y repensant de plus près, je me dis que ce n’est pas du tout idiot : en apéritif, plus de champagne mais directement l’entrée, qui serait une bonne soupe bien épaisse avec du chou vert, des haricots, des gros morceaux de lard, du pain rassis et bien sûr, des pommes de terre. Avec ça, ça devrait pouvoir caler mes invités et dans des petites verrines, ça pourrait être sympa.

En plat, je suggère une fondue au fromage. Tant qu’à faire dans le convivial, autant se permettre un plat aussi réconfortant qui ne demande qu’à rester bien au chaud et s’il le faut, je louerai un réchaud, ça me reviendra moins cher que louer un réfrigérateur. Mais attention, un réchaud électrique, pas un réchaud à gaz, hein. Non, c’est trop dangereux, un réchaud à gaz. On ne sait jamais. Comme nous allons être dix autour de la table prévue pour 6…

Et en dessert, un gratin de pain perdu à la banane et au caramel. Avec un tel menu, je ne crains pas que mes plats subissent des fraîcheurs qui les rendraient impropres à la consommation. La seule chose qui me gêne, a priori, mais rien n’est encore sûr, à l’instant où je vous écris, c’est que si le temps se met à faire canicule, j’ai un peu peur que ça soit un peu lourd, tout ça. En même temps, comme je vous l’ai dit, je n’ai pas prévu d’apéritif, alors…

Non, vraiment, je trouve que quand j’ai des idées subites et nocturnes (à moins que ça ne soit l’inverse), elles ne sont pas si mal que ça. Je suis assez fier de moi. J’ai résolu quasiment tous mes problèmes d’un coup avec ce menu. Sauf la place : on va devoir se serrer et là, pour le coup, j’ai un peu peur qu’on ait un tantinet trop chaud après la fondue au fromage. Il va falloir que je prévoie un gros ventilateur, alors. Ça se loue, ça ?