Il n’est pas impossible que certains de mes rares lecteurs se retrouvent avec cette phrase en tête pendant plusieurs heures si ce ne sont pas plusieurs jours de suite. Cette chanson est de celles qui vous restent dans les neurones à un point qu’il y a toujours un moment où on a envie de se barrer en claquant la porte pour aller voir si l’herbe n’est pas plus verte chez les voisins voire encore plus loin. On est aventurier ou on ne l’est pas. Moi, j’ai choisi mon camp depuis longtemps : je suis un aventurier casanier. Je ne vais pas lâcher la proie pour l’ombre, oh que non. Et même mieux que ça : que nenni ! Que nenni ! Et même que nenni, tiens !

Non et pourtant, une fois que c’est décidé, même si ça peut me prendre du temps, quand je pars, je pars. Jamais sans laisser d’adresse, on ne sait jamais. Jamais sans regret ni remords, les deux faisant si bien la paire et les deux m’allant si bien aux nerfs. Non, je pars, la la la, la la la et surtout, j’évite de ne pas me retourner car sinon, je sais qu’on ne va pas obligatoirement me demander mais t’es où, pas là, mais t’es où ? Non, moi, quand je pars, c’est en ayant essayé d’assurer mes arrières. Et je regarde partout où je mets les pieds, oui mais aussi à droite et à gauche pour voir si tout est normal. Si j’ai bien encore au moins un repère. Une balise.

Mais je ne suis pas toujours parti avec une balise à la main. Des fois, je pars sans bagage. Ou si peu. Le minimum syndical, quoi ! Et comme je ne suis pas foncièrement quelque de (très) méchant (juste ce qu’il faut mais pas toujours quand il faut, je le reconnais humblement), je pars mais je prends toujours soin de l’Opéra, de la rue des Lilas et tout le tralala. Je pars mais avec ma conscience (presque) en paix. Et j’aime cette idée qu’il y a toujours un moment où ma disparition ne passe plus inaperçu. Et là, j’aime entendre cette question à répétition : mais t’es où, pas là, mais t’es où ? Et là, si l’envie m’en prend de dévoiler ma cachette, je le dis haut et fort : je suis à  Biscarrosse, jusqu’à lundi en fin de journée !