Souvent, en été, hormis quelques augmentations qu’on nous balance dans la vue, mine de rien, alors qu’on était certain que tout le monde se la coulait encore plus douce dans les administrations, souvent, c’est le moment que choisissent nombre de municipalités pour entreprendre des travaux parfois importants au niveau de la voirie et cela entraîne des complications pour la circulation de ceux qui ne partent pas en vacances à ce moment-là car, on a beau dire, les travaux en ville, même au mois d’août, ça nous casse les gonades.

Parce que, en plus, évidemment, il y a moins de transports en commun pendant les vacances scolaires. Comme si ça ne suffisait pas aux étudiants d’envahir nos villes, de faire plusieurs fêtes par semaine dans leur colocation, sans se soucier de ceux qui font partie de la France qui se lève tôt et qui râle tout le temps (c’est moi, ça !) parce que c’est sûr, quand l’école est finie, c’est peut-être sympa pour eux mais pour les autres, tout devient plus compliqué. Alors, les « donne-moi ta main et prends la mienne », des fois, j’ai envie de les mettre sur leur figure.

Ne parlons pas non plus des programmes de télévision qui frisent le ridicule dans certains nombre de re-re-rediffisions et dans ces émissions bas de gamme comme les bêtisiers dont on se demande qui peut être encore intéressé, à la longue. Oui bon, d’accord, il en faut pour tous les goûts mais comprenez bien que là, la moutarde monte au nez du lapin qui sommeille en moi : j’aimerais qu’on tire un peu les téléspectateurs vers le haut au lieu de les maintenir la tête sous l’eau.  Bref, tout ça pour vous dire que pendant trois jours, à cause de certains travaux, ce blog verra son sens de circulation modifié. Vous n’aurez qu’à suivre les panneaux. Tout simplement.