Il n’y a pas d’abonné au numéro de que vous avez demandé. Non, je suis absent. Pour un temps indéterminé. Et donc, c’est inutile de m’appeler ou de m’envoyer un SMS, je ne suis pas sûr que j’y répondrai. Je suis planqué chez moi et je ne veux voir personne. Je ne suis pas forcément d’humeur et je n’ai besoin de rien. Après, vous pouvez toujours tenter de m’envoyer un courrier et on verra bien ce qui arrivera. Mais je doute que…

Parce que n’habite plus à l’adresse indiquée non plus. Non, je n’ai pas encore retiré mon nom de la boîte aux lettres mais j’aurais pu. Même si ce n’est que provisoire. D’ailleurs, c’est sûr que ça ne sera que provisoire. Mais c’était un besoin de me reclure,  me mettre en retraite personnelle à défaut de me mettre en retraite professionnelle. Bon de toute façon, ce n’est pas la peine d’insister, vos courriers resteront en poste restante.

Interdit à tout colportage. La maison n’accepte aucun démarchage. D’aucune sorte. Ni publicitaire, ni commercial. Je ne veux rien. Encore une fois, je n’ai besoin de rien. Juste qu’on me laisse tranquille pendant un jour ou deux. Et après, on verra mais là, dans l’immédiat, ce n’est pas la peine de venir me parler. Ni de me demander quoique ce soit. Je suis juste fatigué et j’aimerais qu’on respecte mon besoin de solitude et de silence.