Stéphane G. n’est pas que l’auteur (méconnu) du très bon blog « C’est écrit », c’est également un instituteur de sondages qui a la chance de ne (presque) jamais se tromper et en cela, il est nettement supérieur à tous ces gourous et autres voyants médiums.

Héritier d’une très grande famille poitevine, il a toujours été curieux de tout et ses dons intellectuels ont été remarqués dès son plus jeune âge, à l’école primaire. Après avoir systématiquement raflé tous les prix d’excellence jusqu’en 6ème, il a alors commencé à écrire beaucoup lui-même toujours en s’intéressant à (presque) tout. À travers son imagination, il est capable de faire des analyses et des projections particulièrement incroyables.

S’il ne s’occupe pas d’essayer d’apporter des réponses aux personnes atteintes de maladies même désespérées, en revanche, il suit de très près tout ce qui touche à la vie politique et culturelle. Ses talents, son don, peuvent l’amener à deviner des choses avant même qu’elles ne se produisent (ou juste après qu’elles se soient réalisées)  et la meilleure preuve, c’est à propos de ce premier tour de l’élection présidentielle, que nous venons de vivre, ce dimanche juste passé.

Les estimations des journalistes ont été annoncées à 20h précises à grand renfort d’avertissements de prudence tant que les résultats n’étaient pas tous officiellement validés mais Stéphane G, lui, a validé ses propres estimations (Macron/Le Pen au second tour) dès 20h01 sans revenir dessus à aucun moment de la soirée. Et il a même pu donner les pourcentages exacts dès le lendemain vers 18h. Ce qu’aucun institut de sondage ni aucun media n’avait su faire avant.

Donc, si vous souhaitez consulter Stéphane G. pour savoir qui sera le vainqueur, le 7 mai, il sera à même de vous le dire le plus précisément du monde toujours dès 20h01. En même temps que les autres. Pour un simple particulier, si ça, ce n’est pas fortiche, hein ?