Et toi, mon petit Poucet, qu’est-ce que tu feras quand tu seras grand ? Hein, dis-moi… Mais pourquoi  as-tu l’air triste, comme ça ? On dirait que tu vas pleurer… Mais oui, tu pleures ! Ce n’est pas à cause de moi, j’espère. Tu sais, moi, je ne suis pas un méchant, bien au contraire. Alors ça ne peut pas être ce que je t’ai demandé qui te met dans cet état-là, si ? Dis-moi pourquoi au moins ? Allez, renifle un bon coup et dis à Stéphane ce qui te rend si chagrin… Tiens, prends ce mouchoir et dis-moi tout, je t’écoute… Ah oui, je vois. Quand je t’ai demandé ce que tu feras quand tu seras grand, tu as compris que tu ne serais jamais grand car ce n’est pas pour rien qu’on t’appelle le petit Poucet. Mais dis-moi juste ce que tu feras quand tu seras vieux, alors.

Et toi, Pantagruel, qu’est-ce que tu veux faire, plus tard, quand tu seras gros ? Tu veux être goûteur pour des guides gastronomiques ? Pourquoi pas, on en reparle, d’accord ?

Dis-moi, toi, ma belle Aurore, quand tu seras une grande fille, est-ce que tu sais ce que tu aimerais faire ? Tu aimerais ne rien faire ? Et pourquoi donc ? Tu sais que ce n’est pas très bien de vivre sans travailler. Aujourd’hui, ça ne se fait plus. Et en plus, toutes ces femmes qui ont lutté contre les hommes pour avoir les mêmes droits qu’eux, si tu dis que tu ne veux rien faire, ça ne va pas dans le sens de l’histoire. Ne ferme pas les yeux tout le temps comme ça, Aurore, on a l’impression que tu n’écoutes pas et ce n’est pas l’heure de dormir. Tu as compris ce que je t’ai dit ?... Oui ? Et alors, tu as quand même une idée, non ? Tu attends le prince charmant ? Et s’il ne vient pas ? Tu l’attendras ? Tu l’attendras au lit ? C’est ça, tu vas dormir en attendant le prince charmant. Et arrête de toucher à ce rouet.

Et toi, méchant loup, qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ? Travailler dans une charcuterie ? Aux 3 petits cochons ? D’accord, c’est une bonne idée, ça, artisan-commerçant.

Et toi, ma petite Pénélope. Tu parles français ? Non, je te demande ça parce que, de nos jours, Pénélope, c’est plutôt un prénom utilisé dans les pays anglophones ou hispanisants, chez nous, en France, ça ne marche pas vraiment. Ah, tu es née au pays de Galles ? Mais tu parles super bien le français, sans accent, c’est très bien, ça. Alors toi, tu veux faire quoi quand tu seras grande ? Secrétaire ? C’est une presque bonne idée parce que c’était un beau métier mais aujourd’hui, on en a beaucoup moins besoin qu’avant. Les patrons se débrouillent beaucoup tout seuls, maintenant, avec les ordinateurs et tout ça. Justement, c’est pour ça que tu veux devenir secrétaire ? Pour un député ou un sénateur ? Dis-moi, quelle ambition tu as ! C’est très bien. Mais attention, il te faudra être très prudente si tu es embauchée comme secrétaire sans réellement travailler. Il y a des gens qui n’aiment pas ça et ils pourraient te le faire payer.