31 janvier 2017

mauvaise main

Il vaut mieux que je ne joue à aucun jeu de hasard, à aucune loterie et que je ne tente ma chance à rien du tout car depuis quelques semaines, on peut dire que j’ai particulièrement mauvaise main. À se demander ce que ça cache. Quand on gagne, on dit que c’est probablement parce qu’on a une veine de cocu. Autant vous dire qu’en ce qui me concerne, je suis tranquille. Vu les râteaux que je me paie depuis novembre… J’en veux pour preuve le premier tour de l’élection primaire des Républicains. Sans dire pour qui j’ai voté, je peux vous... [Lire la suite]

30 janvier 2017

et la gagnante est...

Et la gagnante est… Miss Univers est… Miss Univers est Benoît Hamon, France. Quand même, c’est chouette que la France soit championne du monde du socialisme et que Miss Univers soit Benoît Hamon, le même jour. Si ça, ça ne donne pas un coup de fouet au moral des français, on se demande ce qui pourra le faire. Car franchement, qui l’eut cru, hier matin, en se levant qu’on terminerait la journée aussi bien. Excepté Manuel Valls mais en même temps, lui, il n’avait pas beaucoup d’illusions à se faire… Tous ces candidats en... [Lire la suite]
29 janvier 2017

quel candidat a des beaux yeux, tu sais ?

Il n’est pas du tout impossible que je me renie tout seul. Que je m’auto-renie. Parce que là, il est pile huit heures au moment où je commence d’écrire ce billet et comme les bureaux de vote ouvriront dans une heure, il me suffit d’enfiler un pantalon, un pull et un blouson et je peux y être dans les premiers. Au moins, j’aurai fait ce que j’aurai cru bon de faire. Remplir son devoir citoyen. C’est un peu comme remplir son devoir conjugal. Sauf que là, c’est plus proche de la masturbation politicienne et intellectuelle... [Lire la suite]
28 janvier 2017

ça a failli ne pas se faire

Je viens écrire quelques lignes rapides pendant que les moules finissent de cuire, sans leurs coquilles, avec les morceaux de chorizo et quelques giclées de crème fraîche (j’aurais dû en prendre de l’épaisse, je n’ai pas fait attention, ma sauce va être sans doute trop liquide, tant pis) et avant de débarrasser le lave-vaisselle et encore avant de partir pour l’inauguration de l’association Les Halles de Bourbon, créée par un habitant de la résidence. Ça a pour but de peser dans l’avenir de ce vieux préau à moitié démoli, en bas de... [Lire la suite]
27 janvier 2017

livraison effectuée

Ça y est, les deux fauteuils relax (mais pas Voltaire) ont bien été livrés en temps et en heure chez mes parents. Il n’y a pas à dire mais chez Lafuma, non seulement, ils ont de bons produits mais en termes de respect des délais de livraison, je ne sais pas s’il y a mieux sur le marché. Déjà hier, la société en charge de l’expédition m’a envoyé un mail pour me faire choisir un jour et un horaire pour remettre les deux colis chez papa et maman. Et la commande ne datait que de la veille, autant vous dire que ça n’a pas traîné. Et ce... [Lire la suite]
26 janvier 2017

on l'appelle Simplet

Alors donc, je suis sorti hier soir. Pour aller assister à la représentation d’un opéra que je ne connaissais pas du tout, de Leonard Bernstein, Candide, d’après Voltaire (l’écrivain philosophe, pas les fauteuils) et, ma foi, je n’avais pas révisé ma leçon avant d’y aller car je comptais sur une bonne fortune pour que ça m’accroche malgré ma mauvaise journée et ma migraine finissante. Après coup, aurait-ce été utile que je lise un résumé de l’œuvre ? Peut-être car je n’en ai pas envie aujourd’hui. Pas envie ou plus envie ?... [Lire la suite]

25 janvier 2017

Voltaire était-il candide ?

Nous sommes brutalement passés de plusieurs jours de grand soleil à une journée terne, grise et molle. Lourde de non-sens. Avec une sensation qu’elle n’est pas imperméable à cette espèce d’humidité qui a l’air de ne pas vouloir s’évaporer. Et moi, moi, dans tout ça, je me traîne lamentablement du canapé à l’ordinateur. Je n’ai aucune inspiration car je n’ai envie de parler de rien. De rien de spécial. Parce que c’est un de ces moments sans.  Un de ces sales moments à passer. Ça ne donne envie de rien. Comme si était venu le... [Lire la suite]
24 janvier 2017

Benoît ? Ha, mon Dieu !

Vous avez été très, très, très nombreux à me demander pourquoi une lettre de rupture à cause de la victoire de Benoît Hamon, depuis la publication de mon billet d’hier. Alors d’abord, je voudrais vous faire part de mon premier étonnement : comment se fait-il que vous ayez été plus nombreux à réagir que de lecteurs ? Il y a là un mystère limite insondable (pour ne pas dire impénétrable – mais celui-ci était déjà pris pour les voies du Seigneur) auquel je suis incapable d’apporter le moindre élément de réponse. Ce sera une de... [Lire la suite]
23 janvier 2017

ruptures citoyennes

Mon amour, Je te quitte parce que c’est Benoît Hamon qui est en tête à la primaire socialiste et ça, je ne peux pas le supporter. Tu comprends, que tu me trompes, que tu me mentes, que tu n’aies plus de désir pour moi, tout ça, je peux l’entendre mais que Benoît Hamon soit en tête, non, ça, c’est vraiment la goutte qui fait déborder le vase et je ne peux pas le supporter. J’ai pris le minimum de mes affaires, j’enverrai quelqu’un dans la semaine pour le reste. Je ne peux plus attendre et surtout pas le deuxième tour de dimanche... [Lire la suite]
22 janvier 2017

nettement moins bien qu’il y a cinq ans

À chaque nouvel électeur qui présentait sa carte, j’ai eu l’impression que c’était le premier de la journée qui arrivait pour voter. Alors qu’il était déjà 9h45. La dame au visage très crémé et le monsieur avec les lunettes rondes, malgré le fait qu’ils arboraient un badge montrant qu’ils faisaient partie de la désorganisation de ces primaires socialistes, on aurait dit qu’ils débarquaient toutes les cinq minutes. Probablement des poissons rouges qu’on a sortis de leur bocal, qu’on a déguisé en gens d’apparence bien sur eux, entre... [Lire la suite]