Quand on pense que dans un mois, nous serons le 22 décembre, ça donne un peu le tournis. Quand on parlait du tourbillon de la vie, dans la chanson du même nom, on n’était vraiment pas loin de ce que je ressens quand je pense que dans un mois, nous serons le 22 décembre…

Parce que personne ne sait, personne ne peut dire ce qui se passera le 22 décembre, à trois jours de Noël. Et c’est tant mieux car si on savait… Si on avait su pour le 7 janvier et le 13 novembre 2015 et le 14 juillet de cette année, tout le monde serait resté chez soi. Mais là, je parle de journées très spéciales, des journées qu’on aurait préféré ne pas vivre ou alors, vivre dans une certaine indifférence routinière. Et c’est ce qu’on souhaite pour le 22 décembre prochain. Une journée sans rien de particulier.

Parce que si c’est le contraire, comment faire pour passer à côté ? En plus, dans un mois, j’aurai un mois de plus. Un mois de plus mais pas que. J’aurai également un an de plus parce que, entre-temps, je serai passé de 56 à 57. Et avec un peu de chance, je ne me suis même pas trompé. Comme j’ai tendance à dire que je vais avoir 58 ans… Je m’emmêle les pinceaux tout seul avec mes années. Je n’ai pas assez de doigts pour les tenir dans mes deux mains. Je devrais les transformer en fichier PDF et m’alléger mais je ne sais pas si c’est faisable.

En tout cas, dans un mois, nous serons le 22 décembre et d’ici là, nous aurons peut-être un peu oublié Donald Trump et les primaires Républicaines le temps de s’occuper de Noël. Tout le monde est déjà dans les starting-blocks. Tout le monde sauf moi. Je ne fête pas Noël. Je ne fête plus Noël depuis quelques années et c’est tant mieux. C’est très bien comme ça. Pour arriver à arrêter, je me suis fait poser un patch, un jour et depuis, ça marche. Je n’ai même pas envie de replonger. Surtout pas. Jamais. Peut-être jamais.

Cela dit, je ne voudrais pas insister mais franchement, quand on pense que dans un mois, nous serons le 22 décembre… aujourd’hui, particulièrement, ça me touche. Parce que demain, ça ne me fera pas le même effet. Car nous serons alors le 23.