Elle faisait partie de mes interrogations, il y a quelques semaines ou quelques mois mais d’autres événements ont fait que je l’ai un peu oubliée et aujourd’hui, alors que j’ai envie de faire relâche dans mon mouvement contestataire (parce que j’ai encore mal à la tête – un lien de cause à effet ? – très mal à la tête), mes pensées sont allées naturellement vers elle. Avec un peu de honte de l’avoir autant négligée. Avec un sentiment de ne pas aimer ma prochaine autant qu’elle devrait mériter l’être. Alors, aujourd’hui, je pose la question et pas seulement parce qu’il le faut, non, mais bien parce que j’en ai envie. Voire besoin. Sinon, j’ai encore moins de chance de voir ma migraine foutre le camp. Parce que j’aurais eu une petite pensée gentille sans aucune arrière-pensée.

Je sais qu’elle fêté ses soixante-dix ans au mois de mars dernier. Mais son anniversaire est passé dans l’indifférence générale. Et pourtant, au mois de mars, on n’avait pas encore ces problèmes sociaux, ces cas sociaux avec tous ces grévistes à outrance. Non, qu’a-t-il pu bien (pubien ?) se passer à ce moment-là pour que personne n’en parle. Si j’avais travaillé dans une chaîne de télévision, autant vous dire que je lui aurais consacré un reportage ou un documentaire. Bon, un reportage, je pense que ça aurait été suffisant car je ne sais pas si un documentaire d’une heure aurait intéressé beaucoup de gens. Quand on est tombé dans l’oubli, il y a peu de gens pour venir voir si votre tête dépasse. Que quelques curieux. À peine. Et quelques rares fans. Les irréductibles. Dont je ne suis pas.

Ou alors, elle a été enlevée. Et c’est pour ça qu’on ne la voit jamais. Mais personne n’a demandé de rançon parce que… non, si j’étais allé au bout de ma phrase, ça aurait été trop ironique pour être chrétien. Ou alors, elle s’est elle-même volontairement mise en retrait. Pour des raisons qui l’honorent sans doute mais que nous ne connaissons pas. Ceci expliquant cela. En tout cas, elle a fait rêver une partie des hommes dans les années 80-90. Et quand je dis « rêver », je sous-entends « fantasmer. » Elle n’était pas l’incarnation de la femme parfaite mais de la femme refaite. Avant la mode de la chirurgie esthétique pour tous. Et du jour au lendemain, elle a disparu des medias. De nos vies. On ne sait pas pourquoi. On se demande même si on aimerait vraiment la revoir. Lova Moor.