Les deux, mon capitaine !

En ce moment, depuis le début de la semaine, depuis ma reprise après dix jours de vacances, en ce moment, donc, chaque matin, très peu de temps après être arrivé à mon travail, j’ai la barre au front et la tête prise presque totalement. Je suppose que c’est en partie dû à la climatisation. Je suis très sensible à ces installations, d’une façon générale mais là, ça devient systématique. En plus, si ça se trouve, je combine ce handicap avec un manque évident de sommeil. Me lever à 3h30 chaque nuit, ça n’est pas fait pour me sentir en forme. Alors, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a et quand on peu peut, on ne peut pas faire plus. Donc, le mieux, c’est de ne pas demander si je vais bien.

En parallèle, j’ai aussi les jambes très, très lourdes. Sans doute aussi lourdes que celles de Claudette mais sans en avoir la taille ni la forme. Oui, je sais, ça n’est pas bien de se moquer du physique des autres mais bon, si on ne peut pas rire des jambes et des genoux de Claudette, de quoi pourra-t-on rire, alors ? De mes propres jambes ? Je ne vois pas ce qu’elles pourraient avoir de si drôles que ça. Elles sont plutôt fines, plus du genre cannes de serin que jambes de marathonien culturiste. Des petits mollets de coq. Vous voyez, je peux aussi faire preuve d’autodérision mais il n’y a que moi qui ai le droit de me moquer de mes propres membres inférieurs.

Du coup, le matin, c’est plus précisément la tête et l’après-midi (jusqu’au soir), ce sont les jambes de préférence. Je ne sais pas si on peut parler de préférence, dans ce genre de situation car j’aimerais nettement mieux ne pas avoir cette sensation si désagréable d’avoir les cuisses, les genoux et les mollets qui semblent ne pas être les miens tant ils ne ressemblent pas ceux que j’ai toujours connus. Et là, en ce début d’après-midi de samedi, je pense que j’hésite encore à faire la sieste des jambes ou la sieste de la tête. Je me tâte, comme je le fais depuis trois jours. Quand j’aurai pris ma décision, je l’appliquerai sans regrets.

Alors, la tête ou les jambes ?