Ah non, je vous en prie, n’allez pas croire que j’étale mon poids en toutes lettres dans le titre de ce billet ! Je sais bien que j’ai pris dix kilos depuis que j’habite à Bordeaux. Sans doute l’âge. Sans doute les odeurs de poisson. Sans doute quelques abus de plages sauf depuis quelques années. Je le sais bien, ça mais bon, de là à dire que je pèse 75 kilos alors que je ne mesure qu’un petit mètre soixante-dix pour ne pas dire soixante-neuf car je sais bien que certains vont en profiter pour se gausser et pour glousser si je n’arrondis pas. À propos d’arrondir, il faut aussi que je dise que je suis parti de Paris, en février 2000 en étant maigre. Presque trop maigre. J’avais quarante ans et parfois, je prenais des pantalons dans le rayon des adolescents. Taille 16 ans. Maintenant, j’oscille entre 38 et 40. Et je pèse moins de soixante-dix kilos. Mettons que je pèse soixante-huit kilos car je ne veux toujours pas utiliser le nombre 69.

Non, soixante-quinze kilos, c’est à cinq cents grammes près le poids de toute la vaisselle que nous avons donnée dans le cadre de l’opération « Videz vos placards », édition 2016. Pour chaque kilo apporté dans un magasin partenaire, on nous offre un bon d’achat de 5 euros pour 25 euros d’achats dans la boutique concernée. Et tout ce qui est déposé sera remis à Emmaüs. Donc, ça veut dire que la vaisselle aura une nouvelle vie. Et ça, c’est une vache de bonne idée, je trouve. Peu importe de savoir sur la table de qui elle aboutira, ce que je trouve bien, c’est l’idée du recyclage. Tout simplement. Comme si ça allait de soi. Alors que c’est une opération exceptionnelle qui n’est valable que jusqu’au 16 avril. Et les bons d’achat qu’on nous remet, eux, ne sont valables qu’un petit mois de plus. Jusqu’au 14 mai. À propos de nos placards, ça y est, nous avons fait le tri et surtout le vide : 75 kilos en trois voyages, dans un magasin à trois cents mètres d’ici.

Du coup, nous avons récupéré 76 bons d’achat (on nous en a offert un en bonus cadeau !) de 5 euros. Ça veut dire que si nous voulons tous les utiliser, nous devons acheter pour 76 fois 25 euros, soit 1 900 euros. De là, nous aurons 76 fois 5 euros de remise, soit 380 euros.  Nous en serions donc de 1 520 euros de notre poche. Et nous aurions plein de nouvelles choses pour remplir toute la place que nous avons faite dans nos placards de cuisine et dans le bahut de chasse du séjour. Oui mais alors, ça veut dire que si on achète tout ça rien que pour le plaisir d’avoir utilisé tous les bons, non seulement, ça va nous coûter une fortune mais en plus, nous aurons toujours autant de choses à déménager pour le mois de juin. Ça aurait été mieux de prolonger la validité des bons d’achat à fin juin. Ça nous aurait permis de voir un peu ce dont nous avions réellement besoin et ce que nous pouvions ranger dans la nouvelle cuisine.