Ne pensez-vous pas que je pourrais avoir une carte de fidélité, à force de venir vous voir ?

La première carte de fidélité que je serais en mesure de demander afin qu’on y appose les coups de tampon nécessaires pour que mon carnet se remplisse et que je puisse gagner quelque chose, c’est dans l’entreprise qui m’embauche. Celle dans laquelle je viens travailler cinq jours sur sept (cinq à sept ?), chaque semaine de chaque année sauf pendant les cinq de congés payés et, exceptionnellement, en cas d’arrêt maladie pour quelque chose de sérieux car je ne suis pas du genre à prendre trois jours pour un rhume ou une entorse de l’oreille gauche. Et ce qui me plairait, comme cadeau, une fois que mon carnet de coups de tampon sera plein de chez plein ? Je ne sais pas moi, quelques trimestres de validés pour ma future retraite, par exemple. Un truc du genre : un trimestre offert pour cinq ans dans une même boîte, ça ne serait pas mal, je trouve, non ?

La deuxième carte de fidélité qui pourrait me rapporter quelque chose, ça pourrait être celle qui récompenserait les bons électeurs citoyens. Par exemple, ceux qui vont voter (ou qui se font faire une procuration – quoique dans ce dernier cas, il en faudrait deux pour que ça vaille un vote réel) à chaque élection, comme on leur donne un coup de tampon juste avant qu’ils ne mettent leur bulletin dans l’urne, dès que leur carte est pleine, ça leur donnerait le droit de pouvoir révoquer un élu de leur choix, s’ils sont mécontents de l’un d’eux. J’avais pensé qu’ils auraient le droit d’avoir un représentant digne de ce nom mais ça, ça reste un peu subjectif et comme on ne peut pas non plus rêver tout le temps d’un monde meilleur…

La troisième carte de fidélité que je conserverais dans mon portefeuille, toujours prête à être sortie, ce serait une carte que m’aurait fait remplir mon médecin généraliste, mon médecin référent. Et rien qu’en ce moment, depuis début février, j’ai dû le voir trois ou quatre fois, je ne vous dis pas combien j’avancerais vers la carte pleine qui me rapportera des supers avantages : une fibroscopie offerte pour dix visites en moins d’un an ou une coloscopie offerte pour vingt visites en moins d’un an. Bon, dans ce cas, je vais peut-être y retourner tout à l’heure mais après, je vais freiner un peu ma régularité des visites que je lui fais car je ne suis vraiment pas pressé de faire une coloscopie.  Non pas que j’en ai une mauvaise expérience, au contraire, ça ne m’est jamais arrivé mais j’ai surtout envie que ça ne m’arrive jamais.

Bon, je vais aller prendre ma douche et m’habiller en conséquence car dans une heure, je serai dans la salle d’attente de son cabinet.