Je viens de lire les résultats d’un sondage somme toute assez intéressant. C’est publié dans un numéro hors-série du mensuel Cuisine Actuelle et voici de quoi il est question : quels sont vos entrées, plats et desserts préférés. Cette enquête a été réalisée en ligne par Harris Interactive, au mois d’octobre 2015 et les réponses viennent d’un échantillon de 1000 personnes. Avant de vous donner mes propres goûts, mes propres choix, voici le hit-parade des autres gens, pour ce qui concerne les entrées. Nous verrons le reste sur deux autres jours, prochainement.

À la première place, on trouve la coquille St Jacques gratinée. Je veux bien, si c’est fait maison mais franchement, on en a mangé des vraiment insipides pour ne pas dire des pas bonnes du tout, que ce soit dans les restaurants ou celles, achetées dans le commerce, souvent au rayon des surgelés. Personnellement, j’aime bien l’idée mais je redoute d’être déçu. Et de toute façon, je n’aurais jamais pensé à citer cette entrée dans mes préférées.

En deuxième, on trouve la terrine de foie gras et en troisième, la salade chèvre chaud. Là, j’ai envie de dire que je suis d’accord. Ce sont deux entrées efficaces à condition de ne pas tomber sur des charlatans (surtout dans les restaurants ou ceux qui se disent restaurateurs.) Dans la liste, on trouve les tomates/mozzarella à la 6ème place, les œufs mimosa à la 8ème, la soupe à l’oignon à la 10ème et les œufs cocotte à la 15ème place. Tout ça, j’aime bien aussi. Mais je pense qu’on a oublié des choses simples et d’autres, un peu plus sophistiquées.

Où est passée mon amour de salade grecque ? Je m’en ferais péter la panse, moi, de cette divine salade. Quand j’étais là-bas, j’en mangeais au moins une par jour et parfois deux. J’ai même dû succomber une fois au petit déjeuner… Sinon, j’aime beaucoup préparer des grosses crevettes flambées au pastis que je sers avec un tartare de tomates au basilic. Un mariage heureux, à mon goût. Et en saison, j’aime beaucoup la salade d’asperges vertes à peine blanchies aux herbes et à la féta. Des choses à la fois belles à regarder et bonnes à manger.

Après, je me dis qu’on pourrait oser. Qu’on pourrait tenter des créations originales. Par exemple, que diriez-vous d’une assiette de trois noix de St Jacques au maroilles et aux marrons, ça ne vous ferait pas marrer ? Ou une tarte fine aux rillettes et à la chapelure ? Ou encore… laissez-moi réfléchir quelques instants… Tiens, une bonne assiette d’huîtres chaudes au chocolat ! Mais attention, au chocolat noir, pas au chocolat au lait, sinon, ça ne serait pas digeste. Bon, non, finalement, personne n’en veut ? Tant pis. La prochaine fois, on verra si je suis plus chanceux avec les plats de résistance, comme on dit.