Je ne sais pas si on peut croire tout ce qu’on lit sur Internet (oui, oui, on peut aussi lire des choses sur Internet et pas seulement regarder des images qui plus est, d’une seule main, pour certains…) mais là, je viens d’apprendre que ça fait 29 millions 509 mille et 506 minutes que je suis né. Ça me semble considérable mais en même temps, ça ne fait pas tant que ça. C’est vrai, c’est tellement difficile de convertir spontanément des minutes en heures et des heures en jours… que du coup, je vais tenter de le faire en même temps que j’écris ce billet.

Alors, si je prends 29 millions 509 mille et 506 minutes et que je divise par 60 pour trouver le nombre total d’heures que ça représente, j’arrive au résultat suivant : 491 mille et 825. Et là, je ne parle même pas des heures supplémentaires (il faudrait déjà savoir lesquelles, pardonnez-moi cet écart revendico-syndicalisant qui n’est pas coutumier chez moi) et pendant que j’y suis, je vais diviser 491 mille 825 par 24 pour trouver le nombre de jours  et là, je tombe sur 20 mille 493 (j’ai arrondi, on ne va pas se prendre la tête avec des décimales, hein ?)

Mais est-ce seulement vrai, ce résultat qu’Internet m’a donné comme ça, spontanément, en un quart de seconde. Allons vérifier de ce doigt (oui, car je ne peux pas aller vérifier de ce pas, je suis assis)… Je vais donc procéder à l’envers pour voir si ce qu’on m’a sorti est cohérent ou non : vécu 56 ans pleins, donc, il me faut savoir combien d’années bissextiles et ensuite, je calculerai le nombre de jours que ça fait en tout et je pourrai donc comparer. Un instant, je reviens. Au passage, je vais peut-être prendre un verre d’eau pour refroidir un peu mes neurones que je trouve un peu surexcités, là.

J’ai compté 14 années bissextiles depuis que je suis né. Ça fait déjà 14 fois 5 mille 124 jours (14 fois 366) et ensuite, il faut que je déduise 14 des 56 années que j’ai donc vécues, ça fait 44 années non bissextiles soient 44 fois 365 égalent 16 mille soixante jours que j’ajoute aux 5 mille 124 de tout à l’heure, ça me fait un total de 21 mille 184 jours de vécus pas toujours bien mais pas toujours moches non plus, il faut être honnête. En même temps, ça n’est pas vraiment le propos de ce billet alors peut-être qu’on pourra couper ça au montage ?

Au paragraphe 2, je tombais sur 20 mille 193 et là, moi, je tombe sur 21 mille 184. On peut donc dire que comme je n’ai pas approfondi mes calculs et qu’il peut y avoir une marge d’erreur, l’information du  nombre de minutes que j’ai vécues n’est donc pas si ridicule que ça. Même si ça paraît toujours à la fois beaucoup et un peu insignifiant. C’est un des paradoxes du temps, dès qu’on le comptabilise sur une échelle un peu grande…  et je termine mon billet à 29 millions 509 mille et 524 minutes. Ça passe vite, hein ?