Finalement, peut-être que pas… non, peut-être que nous ne donnerons pas suite à cette visite d’hier, au demeurant, très intéressante mais il y avait trop de mais pour que ça devienne un appartement qui nous séduise totalement. D’abord, et même si j’aurais dû en faire abstraction, il n’était pas chauffé et malgré le grand soleil, nous l’avons visité comme si nous étions dans un igloo et ça ne donne pas envie. Je pense que les propriétaires auraient pu allumer un ou deux radiateurs pour montrer qu’il peut y faire moins froid, dans cet endroit. Mais là, franchement, je m’y suis imaginé y grelotter tout le temps. Donc… sensation plus que négative.

Ensuite, j’ai eu un problème avec les surfaces habitables, les tailles des pièces. Il y en avait le bon nombre, là, tout correspondait mais des chambres de 10m2 avec seulement un petit placard intégré dans chacune d’elles, pas d’autre dressing dans le reste de l’appartement, c’est un peu moyen. Quant au séjour, en partie mangé par un escalier et un patio (qui donnait du jour) en plein milieu, ça en réduisait tous les volumes et je pense qu’on n’aurait pas pu y mettre tous nos meubles. Alors, ma foi, finalement, malgré le côté contemporain, original, sa terrasse orange suspendue au-dessus d’une ruelle privée, finalement, peut-être que pas…

C’est un peu le problème quand on cherche un appartement, qu’on a fixé des limites pour le secteur qu’on juge raisonnable et là, quand on va en visiter un qui est au-delà du périmètre déterminé, on espère avoir tous les autres critères qu’on a sélectionnés, certains étant impératifs et d’autres, rédhibitoires. Et hier, la magie n’a pas opéré, contre toute attente car nous avions vraiment confiance en cette visite, a priori. D’ailleurs, on ne s’est pas trop trompé car pour être un peu hors du centre, il est troisième sur les huit que nous avons pu voir. Le problème, c’est que même le premier, il ne nous a pas convaincu assez. Alors, finalement, peut-être que pas, voire carrément non ?