Depuis ce matin, c’est la course mais sans échalote. Je n’arrête pas et en plus, le pire, c’est que je passe mon temps à manquer d’être en retard, moi qui déteste ça… Ça a mal commencé par un réveil normal mais qui a vite dérapé en perte d’environ cinq minutes à chercher ceci ou chercher cela car je n’avais pas tout préparé hier soir, alors que je rentrais d’une superbe représentation des Arts Florissants, à l’Auditorium et ce, malgré ma migraine. Il faut que je précise que je n’ai pas apprécié le spectacle à sa juste mesure mais ce que j’en ai vu, ça m’a beaucoup plu et donné quelques regrets de ne pas avoir été plus en forme que ça. Une autre fois, peut-être…

Ensuite, comme j’avais cinq minutes de retard sur mon horaire, celui que je suis le seul à m’être fixé, j’ai roulé un peu vite jusqu’au boulot et là, comme je n’avais pas plus envie que ça de m’y mettre, j’ai regardé s’il y avait des nouvelles annonces sur les deux sites que je fréquente assidûment. J’y ai repéré deux biens, pas situés où je rêve précisément d’aller vivre mais à deux ou trois stations de tram près, on ne va pas jouer aux difficiles, hein ? Et du coup, ça m’a pris un gros quart d’heure et là, j’étais en retard pour pointer les achats de la nuit avant de saisir le stock et de gérer les écarts. Mais comme je commence plus tôt que ce qu’on me demande, j’ai rattrapé le temps perdu.

Ensuite, je suis parti en avance du boulot, à 11h35 car, non seulement j’avais terminé mais en plus, comme j’avais une visite d’appartement près de la gare St Jean à 14h, il me fallait le temps de faire mes courses et de rentrer chez moi et de prendre mon sac de sport au passage car je pensais avoir juste le temps de me rendre directement à la salle après le rendez-vous immobilier. Nous sommes arrivés à 14h05 au lieu de 14h pétantes et je me serais flagellé pour ces cinq minutes de retard mais nous avons attendu cinq minutes pour que l’on vienne nous ouvrir. Ce sont nous aurions pu nous passer, c’était moche, sale, mal entretenu, vieillot et immonde, quoi.

J’ai pu arriver à l’heure au cours avec le coach, contrairement à ce que je craignais mais bon, le patron, lui, a dû répondre à un appel important et du coup, nous avons commencé le cours en retard de près de dix minutes, d’autant que le coach pensait que c’était 15h30 alors que c’était prévu pour 15. Bref, de quoi  m’énerver au lieu de me détendre. Ce sadique m’a fait faire des pompes à l’envers. C’est-à-dire des tractions vers le haut avec un équipement spécial avant de faire des vraies pompes sur les bras, vers le bas. Et là, ce sont mes muscles, surtout ceux des bras, qui ont réalisé qu’ils étaient vachement en retard.

Après, je suis passé chez Picard et chez le patron. Et là, il a fallu que je m’occupe de préparer deux ou trois choses avant de prendre de l’avance pour mon dîner annuel, celui de mi-janvier, de demain soir. Afin de pouvoir aller visiter un appartement demain après-midi à 14h et peut-être un autre, en débauchant, demain, vers 11h ou 11h30. Mais avant, je voulais faire mon billet quotidien, remplir mon devoir de blogueur et là, je me connecte et je découvre que le site est en maintenance. Alors, je me dis que diable, je vais devoir sauter mon tour, sauter un jour, je n’aime pas ça quand ce n’est pas prévu. Et puis, je suis revenu et là, je m’y suis mis. En espérant ne pas être trop en retard, une fois de plus.