Je pense qu’on devrait légiférer pour interdire formellement de jeter ses propres déchets sur la voie publique. Et quand je parle de ses propres déchets, je ne parle pas des mégots, des papiers d’emballage de paquets de cigarettes, des emballages de hamburgers ou que sais-je encore, non, je parle des déchets les plus personnels qu’on puisse jeter par terre. Les déchets les plus intimes.

Tout comme il est censé être interdit de cracher par terre, de faire pipi ou caca dans la rue, je pense qu’on devrait interdire de se faire éclater la gueule en pleine rue ou dans n’importe quel lieu public ailleurs qu’en Syrie et en Irak. Interdire et pénaliser ceux qui contreviendraient à cette loi. C’est vrai ça, outre le fait que ça peut être dangereux pour les républicains laïcs que nous sommes, c’est surtout très dégueulasse.

Non, mais vous imaginez, les deux terroristes qui se sont fait sauter à proximité du Stade de France, sans faire d’autres victimes qu’eux-mêmes, vous imaginez l’état de la chaussée, des murs proches de leur délit de saleté et même les voitures qui se trouvent à proximité. Tout ce sang et ces morceaux de corps humains, ces entrailles dispersées, c’est franchement peu ragoûtant. C’est drôle, ça me fait penser à quand les gens de la campagne tuaient le cochon et qu’il y en avait partout.

Vraiment, je le dis et je le redis : non, non et non. Ces mecs-là, même morts, devraient être punis, amendés et interdits de séjour. Interdits de séjour au paradis, cela va sans dire. On devrait fiscaliser le siège des terroristes pour toute dépravation de l’espace public. Et leur demander de fournir des équipes de nettoyage en même temps que les timbrés qui croient qu’ils vont sauver leur âme en se faisant sauter leur gueule d’abrutis.

Parce que les terroristes, il n’y a pas de raison qu’ils soient aussi des gens sales, en plus d’être les plus cons de tous les cons. Ah oui, je suis en colère, ça se voit, hein ? Donc, j’ai envie de leur dire que s’ils veulent continuer de faire des saloperies, qu’ils aillent les faire ailleurs, il y a bien des endroits chez eux où ils pourraient s’amuser à se péter la gueule avec des explosifs, non ?