Celles et ceux qui vont lire ce billet (s’il y en a) vont peut-être s’attendre à ce que je leur donne une recette de cuisine, celle du canard au citron. Tout le monde connaît le canard à l’orange et le poulet au citron mais personne ou presque ne connaît le canard au citron. Et pourtant, c’est bien ce qui m’est arrivé hier. À mon corps défendant car je peux vous dire que je ne m’y attendais vraiment pas. La vie vous réserve parfois de drôles de surprises.

Avant d’entrer dans les détails de ce canard au citron, je voudrais juste m’étendre un peu sur le paragraphe précédent et tant pis si je m’endors au passage car comme j’ai un peu la crève, ça n’est pas impossible que ça me tombe dessus sans même que je ne m’en rende compte. À mon propre insu, quoi. Mon propre insu-rpassable, mon propre insu-pportable et mon propre insu-rmontable. Mais je vais m’en remettre, que personne ne s’en fasse.

Oui, parce que je voulais parler du canard à l’orange et du poulet au citron. Parce que le canard à l’orange, c’est assez facile à monter soi-même pour un selfie en forme de gag : vous achetez un exemplaire du Canard Enchaîné, vous allez sur une avenue avec un beau carrefour et plein de feux tricolores et vous attendez que le rouge s’apprête à arriver pour passer à l’orange avec votre canard. Et hop, le tour est joué. Moi, je trouve ça drôle.

Quant au poulet au citron, je ne sais pas encore comment je vais m’en sortir mais je crois en moi et je sais que j’y arriverai. Laissez-moi juste le temps de connecter tous mes neurones. Je propose alors juste une variante, un poulet au citron confit. En tajine, par exemple. Et là, vous prenez un flic avec une bonne bouille et vous l’embrouillez au point de le prendre en défaut et là, vous avez un poulet au citron confus. Je ne vais pas vous faire un dessin, quand même.

Tout ça pour ça ? Eh oui. Mais revenons-en au propos du début de ce billet : hier, je préparais un gâteau au citron et je me suis servi des rondelles qui avaient macéré pendant quinze jours dans mon projet de rhum arrangé citron, menthe et gingembre. Et au moment de jeter le surplus de ces rondelles, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un petit canard dans ma poubelle de cuisine. Du coup, j’avais inventé le canard au citron. La preuve en image.

canard au citron