Il y a deux sortes de gens, ceux qui voient bien et ceux qui ne voient pas bien. Ces derniers étant largement plus que majoritaires en regard des premiers. À première vue, cette phrase peut sembler bien sibylline mais à y regarder de plus près, loin s’en faut, loin de là et même cahin-caha. Après tout, on n’est pas à ça près.

Si je vous ai dit ça en préambule (comment veux-tu qu’on prenne le train ?) c’est pour tordre le cou à une idée reçue vieille comme le plus vieux métier du monde, celui de créateur. Mais quelle est donc cette idée reçue vieille comme ce que vous savez ? Vous avez le droit de vous poser cette question mais cela ne ferait qu’accentuer le fait que vous ne savez pas masquer votre impatience face à des événements qui en méritent tant, certes puisqu’il s’agit de ce blog, mais pas dans l’absolu puisque tout est relatif en ce bas monde.

Oui.

On parle des 7 couleurs de l’arc-en-ciel comme si les couleurs qui le composent n’étaient qu’au nombre de 7.

Pffft !

Que nenni. Et re-que nenni. Fredaines, balivernes, calembredaines et carabistouilles que tout cela. (Attendez, il en manque un pour faire l’impair dont j’ai besoin : tiens, bambochades, il est pas mal, celui-là…)

Non.

Parce que les arcs-en-ciel (parfois, arc-en-cieux, si, si mais à vos risques et périls si vous êtes encore scolarisés car ça correspond à une faute de français, donc, à des points en moins dans votre rédaction), il faut savoir qu’ils sont composés d’une infinité de couleurs qui dépasse la myriade. Parce qu’ils sont le résultat de la diffusion de la lumière du soleil au travers de gouttelettes en suspension (également appelés « nuages »). Donc, même s’ils vont du rouge au bleu, en n’omettant pas de passer au vert au moment voulu, c’est surtout par toutes les nuances de ces couleurs que nous sommes incapables de discerner à l’œil nu alors qu’on sait envoyer des sondes sur mars et des suppositoires dans la lune.

Tout ça pour dire qu’on croit qu’on est les meilleurs alors que pas du tout. Et encore, je ne parle pas des gens qui sont daltoniens, des hypermyopes et des gens qui ont un œil au beurre noir.

Et à propos de noir, je ne parlerai pas des aveugles qui en voient déjà de toutes les couleurs avec ceux qui n’hésitent pas à de moquer d’eux. Même par devant.