Bon, les enfants, maman et moi, on a quelque chose à vous annoncer… Les enfants… Dites, les enfants, vous arrêtez de jouer et de crier, j’ai quelque chose à vous dire… Putain, ce n’est pas vrai, allez, dépêchez-vous, toi, tu te mets là et toi, tu te mets là-bas et vous ne bougez plus jusqu’à nouvel ordre sinon, c’est une fessée, je vous aurai prévenus… T’en veux une, toi ?… Putain, ils sont carrément insupportables, tes mômes… Oui, je sais, ce sont aussi les miens, mais ce soir, tu vois, je ne suis pas sûr de vouloir en revendiquer la paternité…

Bon, les enfants, Malik… euh, maman et moi, on a un truc à vous annoncer… Tiens-toi bien à table, toi… Allez, t’as besoin d’une abourde ? Je te l’ai déjà dit cent fois, on ne met pas ses coudes sur la table quand on mange. Alors tu te tiens bien sinon, tu sors de table et tu t’enfermes dans ta chambre sans télé et sans Game Boy… Voilà… Moi, de toute façon, je sais comment vous parler, alors… Oui, je disais, maman et moi, on voudrait vous dire quelque chose. Vous allez avoir un petit… Putain, l’autre imbécile, là, on est en train de lui parler de choses importantes et il est là, à se curer le nez, franchement, on se demande comment on les élève, parfois…

Bon, les enfants, votre mère et moi, on voudrait vous annoncer quelque chose. Vous pouvez venir cinq minutes ?… Hein ? Attendre la fin de la partie ? Non, mais vous rigolez ou quoi ? Je vous ai dit de venir nous rejoindre, vous jouerez après. Vous avez toute la vie devant vous pour jouer, alors vous pouvez bien faire un effort. On ne vous demande pas souvent grand-chose alors pour une fois. Allez, je ne vais pas vous le répéter trois fois !… Bon, donnez-moi ces manettes et maintenant, j’éteins la télé et vous m’écoutez sinon, c’est direct au lit sans manger.

Bon, les enfants, on vient de vous annoncer que vous allez avoir un petit frère ou une petite sœur et c’est tout ce que ça vous fait ? Vous n’avez rien à dire ? Vous préférez aller jouer avec votre console, c’est franchement n’importe quoi, vraiment… Alors, c’est sûr, vous allez avoir un petit frère ou une petite sœur et vous n’avez aucune question à poser ?… Ah quand même !… Hein ?… Est-ce que vous pourrez la mettre dans la baignoire si c’est une fille pour voir si elle tient aussi longtemps sous l’eau que la petite sirène ? Non, mais vous êtes malades ou quoi ?

Bon, les enfants, on va profiter de ce déjeuner tous ensemble pour vous annoncer une grande nouvelle, maman et moi… Hein ? Mais non, on ne va pas divorcer, qu’est-ce que c’est que ces conneries ?… Non, vous allez juste avoir un petit frère ou une petite sœur et … Comment ça, tu ne veux pas manger les haricots verts ? Mais ce n’est pas possible, ces mômes, je suis là en train de leur annoncer qu’ils vont avoir un petit frère ou une petite sœur et tout ce qu’il trouve à dire c’est… Un petit frère ou une petite sœur, crétin, alors, tu finis ce que tu as dans ton assiette et tu te tais. Franchement, faut les aimer, hein, pour les supporter…