Résumé des épisodes précédents : On dit que nous avons cinq sens, définis par Aristote au cours du quatrième siècle avant J.C. (à vous de voir si vous préférez Jacques Chirac, Jésus Christ ou, plus simplement, Jean-Claude) et c’est toujours ce que j’ai entendu dire (ce qui prouve que mon ouïe fonctionne) depuis que j’ai eu l’âge d’être scolarisé. Et ne voilà-t-il pas que ces derniers jours, j’ai lu (ce qui prouve que ma vue fonctionne) qu’on en aurait plutôt 9 voire 21. Je n’ai pas trouvé trace des dixième au vingt-et-unième sens mais j’ai envie de parler des cinq classiques, des 4 plus récemment validés par la communauté scientifique et d’un petit dixième que tout le monde connaît mais qu’on oublie systématiquement. Et au passage, je me permettrai d’en ajouter cinq de plus en bonus pour le même prix. Aujourd’hui, nous allons parler du goût et de la proprioception.

Le goût : il y a autant de goûts que de couleurs. Peut-être même que de fromages en France. C’est peu dire. Et si on devait référencer les différents types de goûts de tous les fromages français, il nous faudrait beaucoup de temps et certains seraient alors bien trop mûrs. Les fromages sont surprenants car parfois, ils sentent beaucoup plus des pieds qu’ils n’ont mauvaise haleine. Je veux dire, qu’ils puent plus qu’ils ne sont forts en bouche. Mais il peut arriver qu’un fromage sente un peu mauvais et qu’il soit immangeable. Pas de chance pour lui, on le montre souvent du doigt. Le goût est une affaire de goûts et chacun a les siens propres. Et attention à ne pas confondre les goûts et les saveurs. Car là encore, on entre dans des polémiques. On parlait de cinq sens et de quatre saveurs : sucré, salé, acide et amer. Aujourd’hui, on nous dit qu’il y a neuf sens et cinq saveurs : on y ajoute l’unami, qui ne fait pas l’unanimité. C’est une saveur savoureuse ! Mais moi, j’ai envie de dire qu’on peut y inclure aussi : le pas bon, le franchement dégueulasse et le miam-miam, je peux en reprendre ?

La proprioception : c’est la perception du corps. Ou, plus précisément, c’est la perception de l'endroit où se trouvent les différentes parties du corps par la tension musculaire. Si vous fermez les yeux et que vous bougez votre main, ce sens vous permet de toujours 'savoir' où se trouve votre main. En même temps, intellectuellement parlant, on le sait, où elle se trouve, la main. Elle est normalement toujours au bout du bras droit (si c’est la main droite dont il est question, bien sûr, c’te blague !) mais les scientifiques, grands spécialistes dont je ne suis pas affirment qu’il s’agit d’un sens. Avec un nom à coucher dehors. Savoir où sont ses membres quand on ferme les yeux. D’accord. Et si on est deux ? On peut créer un syndicat des co-propriocepteurs ? « Je ferme les yeux et je mets ta main gauche sur ton pied droit. » « Ce n’est pas mon pied !... » « Zut, ma proprioception a bogué. » Et c’est comme ça qu’on a inventé les préliminaires. Enfin, je crois.

Le bonus du jour : le sens inverse. Le sens inverse, on peut se demander en vertu de quoi il est inverse. Parce que pour dire qu’il l’est, c’est que d’autres doivent ne pas aller dans le même. Mais qui a raison, celui qui va dans le même sens ou celui qui va dans le sens inverse ? Parce que les civilisations sont ainsi faites qu’il doit toujours y avoir une raison à quelque chose et que quand cette raison n’est pas prouvée, c’est qu’il y a folie de l’autre côté. Et qui est le plus fou des deux : celui qui reste persuadé qu’il a raison selon des critères bien définis  ou celui qui s’invente ses propres critères de déraison ? Et alors, peut-on dire que celui-ci, le second, serait un inverti du sens ? Ça équivaudrait à deux qui sont sûrs d’avoir raison contre lui. Car tout le monde sait qu’un homme averti en vaut deux. L’autre sens inverse, c’est quand on joue au Uno, par exemple et qu’on doit tourner en sens inverse des aiguilles d’une montre avec la carte spécialement faite pour ça.   

Pour la dernière de cette série, demain, qui sera un autre jour, nous parlerons du toucher et de l’intuition. Pour ce qui est du bonus gratuit, ce sera une surprise. Et une surprise, ça ne se dévoile jamais à l’avance. Tidretni snes el : rerffihcéd ed suov à siam iuh’druojua sid el suov ej, srola uo.